La Caisse aide Colabor à acheter un grossiste québécois

Publié le 15/02/2013 à 06:22, mis à jour le 15/02/2013 à 06:29

La Caisse aide Colabor à acheter un grossiste québécois

Publié le 15/02/2013 à 06:22, mis à jour le 15/02/2013 à 06:29

Par La Presse Canadienne

Colabor a mis la main qui distribue notamment de la viande, ce qui est complémentaire à Viandes Décarie Photo: Bloomberg

Le plus important distributeur alimentaire au Québec, Colabor, a reçu un important appui financier de la Caisse de dépôt et placement pour mettre la main sur le grossiste T. Lauzon.


Colabor versera environ 15 M$ pour Lauzon, qui se spécialise dans la distribution de viandes, de volailles, de poissons, de charcuteries et de produits d'épicerie. Lauzon approvisionne principalement hôtels et restaurants au Québec et en Ontario. Son usine de transformation, située à Montréal, vient tout juste d'être rénovée.


Dans un communiqué publié jeudi, le président et chef de la direction de Colabor, Claude Gariépy, a déclaré que l'acquisition allait permettre à l'entreprise d'accroître sa présence en Ontario, tout en jouant un rôle complémentaire aux activités de sa division Viandes Décarie.


Colabor émettra 3,97 millions d'actions à 7,55 $ chacune, ce qui lui permettra de recueillir quelque 30 M$. La Caisse de dépôt et la Financière Banque Nationale (FBN) en achèteront chacune la moitié. La FBN revendra son bloc à des petits investisseurs.


Les 30 M$ récoltés serviront à payer l'acquisition de T. Lauzon, à réduire l'endettement de l'entreprise et à financer d'autres projets de celle-ci. À la fin septembre, la dette totale de Colabor frisait les 189 M$.


Normand Provost, premier vice-président aux placements privés à la Caisse, a indiqué qu'en investissant dans Colabor, l'institution «participe à la croissance d'une entreprise québécoise importante au sein de son industrie».


La transaction a été annoncée une vingtaine de minutes avant la fermeture des marchés jeudi, alors que la négociation avait été temporairement suspendue sur les actions de Colabor. Le titre a clôturé à 7,72 $, en hausse de 0,4%, à la Bourse de Toronto.


Depuis un an, Colabor a perdu plus de 30% de sa valeur boursière en raison de difficultés financières. La direction tente actuellement de redresser la situation en améliorant l'efficacité de ses activités.

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.