Ce graphique montre l'impact des taux sur le budget des Canadiens

Publié le 25/10/2017 à 11:07

Ce graphique montre l'impact des taux sur le budget des Canadiens

Publié le 25/10/2017 à 11:07

Par Stéphane Rolland

Photo: Banque du Canada

Les consommateurs canadiens auront moins d’argent dans leur poche dans les deux prochaines années, anticipe la Banque du Canada. La hausse des taux d’intérêt réduira la marge de manœuvre des ménages, prévient la banque centrale.


«La hausse des taux d’intérêt a fait augmenter le coût des nouveaux emprunts et du service de la dette, peut-on lire dans le rapport détaillé sur la politique monétaire. Les coûts d’emprunt plus élevés sont susceptibles de freiner les dépenses des ménages, en particulier leurs achats de biens durables et de logements.» 

Source Banque du Canada et Statistique Canada


La banque centrale s’attend à ce que les dépenses de consommation soient plus sensibles aux hausses des taux d’intérêt que lors des cycles passés de resserrement de la politique monétaire. Le coupable: l’endettement élevé des ménages. L’endettement des ménages représentait 167,8% de leurs revenus disponibles au deuxième trimestre.


La nervosité aurait déjà gagné les Canadiens quant à de prochaines hausses des taux d’intérêt, selon un sondage du syndic de faillite MNP publié lundi. Quatre Canadiens sur dix pensent que d’autres hausses pourraient leur apporter des «problèmes financiers», toujours selon le coup de sonde. Le tiers des personnes sondées affirme déjà sentir les effets des hausses de juillet et de septembre.


Sans surprise, la Banque du Canada a annoncé aujourd’hui qu’elle maintenait son taux directeur à 1%. Le marché du travail n’aurait pas encore atteint son plein potentiel, ce qui tempère les risques d’une poussée inflationniste.


Maintenant, lisez Et si la Banque du Canada relevait ses taux à 3%?

À suivre dans cette section


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

La BCE met un frein à sa tactique anti-crise

13/12/2018 | AFP

En trois ans et demi, l’institut de Francfort aura injecté sur le marché la somme faramineuse de 2 600G d’euros.

Le taux directeur canadien passe à 1,75%

Mis à jour le 24/10/2018 | La Presse Canadienne

La banque centrale justifie cette hausse par les perspectives économiques mondiales solides.

À la une

La vie «ennuyeuse» des vrais millionnaires

Comment devenir millionnaire? Un lecteur avec un job bien ordinaire nous explique. Un nouveau livre aussi.

Au fond, c'est quoi un bon boss?

BLOGUE. Il présente les quatre caractéristiques résumées par l'acronyme ÉÉPI, selon une étude québécoise...

À surveiller: Walmart, Air Canada et Bank of America

Il y a 58 minutes | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Walmart, Air Canada et Bank of America? Voici quelques recommandations d'analystes.