Titres en action: Amazon, Canopy, Aston Martin, AEO...

Publié le 29/08/2018 à 06:55, mis à jour le 29/08/2018 à 18:01

Titres en action: Amazon, Canopy, Aston Martin, AEO...

Publié le 29/08/2018 à 06:55, mis à jour le 29/08/2018 à 18:01

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:


(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)


Amazon(AMZN. 1998,10$US) se rapproche un peu plus de la marque de 1000 milliards de dollars américains en valeur boursière que seule Apple (AAPL, 222,98 $US) a atteint le 2 août, une première en Bourse. L’action du titan du commerce en ligne et de l’informatique en nuages a grimpé de 3,4% à un sommet historique en cours de séance après une hausse de 35% du cours cible de 1850 à 2500$US de Morgan Stanley, soit le plus élevé de 41 analystes. Ce courtier voit la croissance très rapide des revenus se répercuter davantage sur les profits, bientôt. Avec un gain de 71% en 2018, Amazon est le cinquième titre le plus performant du S&P 500 depuis le début de l’année. Son ascension atteint 550% depuis la fin de 2014, rapporte Bloomberg. 


L'industrie du cannabis plane encore dans l'euphorie mercredi. Le tiers des 30 plus forts gains à la Bourse de Toronto provient des producteurs ou des fonds négociés en Bourse de marijuana. Outre les rumeurs que Diageo Plc, Anheuser-Busch, Pernod Ricard, Heineken et Coca-Cola auraient visité des producteurs, on apprend aussi que les spéculateurs américains raffolent de notre industrie. Ils ont investi 22 M$ US dans le FNB américain ETFMG Alternative Harvest ETF qui achète des titres canadiens. La journée des investisseurs de Canopy Growth (WEED, 58,77$) a aussi inspiré le titre «En tête de la chaîne alimentaire», sur le site MarketWatch qui citait GMP Valeurs mobilières. Canopy a aussi obtenu les hyperboles "Cisco du pot" ou "Google de la marijuana" sur les sites financiers, ces dernières semaines.


Le numéro 2 des bonbons en France, Carambar (RF, 66,3€), veut absorber le numéro 3 Lutti, a annoncé mercredi le groupe détenteur des célèbres caramels enrobés d’histoires drôles. CPK, holding de la société commerciale française Carambar&Co contrôlée par le fonds d’investissement Eurazeo, qui regroupe une dizaine de marques de chocolat et de confiserie est « entrée en négociations exclusives en vue d’un rapprochement avec Lutti », propriété de l’allemand Katjes International, selon son communiqué. L’apport par Katjes International de cet actif dans CPK « interviendrait en fin d’année », selon CPK, qui semble laisser entendre que Katjes serait actionnaire minoritaire de CPK en apportant Lutti. Avant cela, les deux confiseurs doivent se conformer au processus d’information et de consultation des instances représentatives de leur personnel, et obtenir le feu vert des autorités de la concurrence, rappelle CPK


Prisé par James Bond, le constructeur des voitures de sport Aston Martin voudrait aussi plaire à la Bourse de Londres où il prévoit d'entrer prochainement, la presse évoquant une valorisation de 5 milliards de livres. Le groupe prévoit de mettre sur le marché au moins un quart de son capital et s'attend à ce que son action intègre les principaux indices de la Bourse de Londres - au moins le FTSE 250 voire l'indice vedette FTSE 100. La presse britannique a rapporté dernièrement qu'Aston Martin espérait tirer un milliard de livres de ce placement (1,1 milliard d'euros), ce qui pourrait la valoriser entre quatre et cinq milliards de livres (entre 4,4 et 5,5 milliards d'euros). Cette entrée sur le marché représenterait la plus marquante dans le secteur automobile depuis celle du constructeur de prestige Ferrari à la Bourse de Milan le 4 janvier 2016. La valeur de l'action de la marque au cheval cabré a plus que doublé depuis.


Le détaillant de vêtements American Eagle Outfitters(AEO, 27,28$US) publie ses résultats trimestriels aujourd'hui. Les analystes anticipent une hausse robuste des ventes, en raison d'une meilleure présence en ligne et de la popularité de la gamme de sous-vêtements Aerie. Le consensus prédit un bénéfice par action situé à 0,31$US.


Le groupe français Pernod Ricard(RI, 138,55€) a profité l'an dernier du succès à l'exportation du cognac en Chine, et mise pour cet exercice sur une nouvelle recette au fenouil et aux plantes fraîches pour tenter de relancer ses boissons anisées, en perte de vitesse en France. Le groupe aux 350 marques, dont les plus connues sont les champagnes Mumm et Perrier Jouet, le cognac Martell, les whiskys Jameson, Chivas, Ballantine's ou Aberlour, et la vodka Absolut, a fait progresser de 13% son bénéfice net lors de son exercice décalé 2017-18, bénéficiant d'une réduction de sa dette et d'une «belle croissance» du cognac en Chine.


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Marier croissance et pénurie de main-d'oeuvre

Édition du 10 Novembre 2018 | Jean-François Venne

Fondé en 1976 à Thetford Mines, mais installé à Disraeli depuis 1982, Nutech se spécialise dans l'usinage de ...

Bourse: Wall Street plonge à la clôture

Mis à jour le 12/11/2018 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les grands coupables de ce recul sont Apple et Goldman Sachs.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

12/11/2018 | LesAffaires.com et AFP

«Les facteurs baissiers sont nombreux.»