Le huard atteint un sommet de près de 3 mois

Publié le 29/08/2018 à 06:53

Le huard atteint un sommet de près de 3 mois

Publié le 29/08/2018 à 06:53

Par La Presse Canadienne

L'optimisme vis-à-vis de la possibilité que le Canada s'entende avec les États-Unis et le Mexique sur un accord commercial a fait grimper le dollar canadien à un sommet de près de trois mois.


Le huard s'est négocié mardi au cours moyen de 77,42 cents US, en hausse par rapport à celui de 77,01 cents US de la veille. Il s'agit de son plus haut niveau depuis le début juin.


Cette hausse du huard survient au lendemain d'une journée de gains pour les marchés boursiers nord-américains, à l'annonce d'un accord commercial préliminaire entre les États-Unis et le Mexique.


«Vous avez eu la réaction des actions hier, vous avez une sorte de continuation avec la réaction des devises et des obligations aujourd'hui», a observé Patrick Bernes, gestionnaire de portefeuille pour Gestion d'actifs CIBC.


Selon M. Bernes, les marchés s'attendent à ce que les négociations de l'ALÉNA passent à la phase finale et à ce que le Canada et les États-Unis règlent certaines questions bilatérales, avant que les trois pays règlent ensuite les questions multilatérales.


Dans l'accord avec le Mexique, les États-Unis ont renoncé à un point de blocage essentiel pour le Canada — une clause crépusculaire de cinq ans — en acceptant un accord de 16 ans avec la possibilité de mises à jour occasionnelles.


Le président des États-Unis, Donald Trump, a également exercé des pressions sur le Canada en menaçant d'imposer des tarifs de 25 pour cent sur les importations d'automobiles.


L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a reculé mardi de 88,85 points pour clôturer à 16 355,54 points. Le secteur de la santé a encaissé le recul le plus marqué de la séance, soit 4,15 pour cent, les titres des producteurs de cannabis ayant rendu une grande partie de leurs gains des dernières séances.


Les secteurs des matériaux et de l'énergie ont aussi retraité, de 1,04 pour cent et 0,99 pour cent respectivement.


À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a avancé de 14,38 points à 26 064,02 points. L'indice élargi S&P 500 a franchi le cap des 2900 points pour la première fois de son histoire, en cours de séance, et a clôturé en hausse de 0,78 point à 2897,52 points. L'indice composé du Nasdaq a aussi touché un nouveau sommet en prenant 12,14 points à 8030,04 points.


À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a reculé de 34 cents US à 68,53 $ US le baril, tandis que celui de l'or a rendu 1,60 $ US à 1214,40 $ US l'once. Le prix du cuivre a gagné 2,75 cents US à 2,74 $ US le baril.


image

Gestion de l'innovation

Jeudi 20 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

La rivale canadienne de Coinbase mise sur la Bourse

25/01/2018 | François Remy

BLOGUE. Elle compte jouer la carte de la transparence pour attirer les capitaux et s'attaquer aux plus grands acteurs.

Retrait américain de l’ALÉNA: le huard perd des plumes

10/01/2018 | lesaffaires.com

Les rumeurs d’un retrait des États-Unis resurgissent. Ce coup de poker de Trump a de l’effet sur notre monnaie.

À la une

Entreprises québécoises: comment se conformer au RGPD?

Édition du 22 Septembre 2018 | Jean-François Venne

L’entrée en vigueur, en mai 2018, du Règlement général sur la protection des données (RGPD) dans l’Union européenne...

America inc. exhorte Trump à garder le Canada dans l'ALÉNA

19/09/2018 | François Normand

Les poids lourds d’America Inc. demandent aussi trois choses aux négociateurs.

ALÉNA: encore du travail avant de parvenir à un accord entre Washington et Ottawa

19/09/2018 | AFP

Beaucoup de travail reste à faire au cours des discussions de haut niveau qui ont repris mercredi à Washington.