Bombardier abandonne le développement du Learjet 85

Publié le 29/10/2015 à 17:44

Bombardier abandonne le développement du Learjet 85

Publié le 29/10/2015 à 17:44

Par Martin Jolicoeur

Bombardier met fin au développement de son dernier né de sa gamme Learjet, le Learjet 85. Photo: Bombardier Aéronautique

Après l’avoir suspendu plus tôt cette année, Bombardier a décidé d’abandonner une fois pour toute son programme de développement de son avion d’affaires Learjet 85.


L’avionneur en a fait l’annonce ce matin à l’occasion de la présentation des résultats du troisième trimestre de 2015. Bombardier explique sa décision par une «absence de ventes», résultat selon ses termes d’une «faiblesse prolongée du marché».


Cette décision entraîne la mise à pied de 1 000 travailleurs, déjà suspendu, dans les usines de Querétaro au Mexique, responsable de la fabrication de plusieurs pièces, et de Wichita aux États-Unis, où il devait être assemblé.


Par voie de conséquence, Bombardier a comptabilisé une charge de 1,2G$ dans les éléments spéciaux aux troisième trimestre, principalement liée à la dépréciation des coûts de développement restants du programme Learjet 85 et à une hausse des autres provisions.


Après le retrait de onze commandes pendant la première moitié de 2015, le carnet du Learjet 85 ne comptait plus que 64 commandes. La plupart de ces commandes seront perdues par Bombardier, mais en rencontre de presse son président, Alain Bellemare, a indiqué que certains clients pourraient décider de choisir un autre appareil.


Le programme du Learjet 85 devait concurrencer le jet Falcon 5X de Dassault Aviation, dont la mise en service est prévue en 2017. Bombardier a par ailleurs indiqué maintenir son plein engagement à l’égard des autres modèles de sa gamme d’avions Learjet.


La valeur de l'action de Bombardier a chuté aujourd'hui de 0,28$ ou de 17,39%à la Bourse de Toronto pour s'établir à 1,33$ à la clôture des marchés. Depuis le début de l'année 2015, son titre a perdu 2,54$, une baisse de 61,20%.


 


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Le ménage n'est pas terminé dans les dépenses de Bombardier

Mis à jour le 13/11/2018 | AFP et La Presse Canadienne

Bombardier continuera de produire les CRJ, mais devra encore réduire la taille de l'entreprise.

Frustration et inquiétude chez les employés de Bombardier

08/11/2018 | Martin Jolicoeur

«Ces annonces nous laissent dans le noir quant à la suite des choses», déplore le directeur général d'Unifor au Québec.

À la une

Bourse: est-ce l'orage avant l'éclaircie?

BLOGUE. Un mois de décembre aussi affreux est historiquement de mauvais augure mais la Fed peut encore changer la donne

Comment les gilets jaunes pourraient changer la France

14/12/2018 | François Normand

ANALYSE - Les gilets jaunes sont le symptôme d'un malaise profond. Et cela va bien au-delà du pouvoir d'achat.

Bourse : les gagnants et perdants de la semaine

14/12/2018 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont le plus marqué la semaine? Facebook, Lululemon, Bombardier et... un producteur de mari.