Boeing en discussions avec Embraer

Publié le 21/12/2017 à 13:46

Boeing en discussions avec Embraer

Publié le 21/12/2017 à 13:46

Le constructeur aéronautique américain Boeing est en discussions avec Embraer pour une prise de participation dans l'avionneur brésilien, affirme jeudi le Wall Street Journal, au moment où l'Européen Airbus et le Canadien Bombardier nouent un partenariat stratégique sur les moyen-courriers.


«Boeing et Embraer discutent d'une transaction qui pourrait représenter une prime relativement importante pour Embraer, dont la capitalisation boursière s'élevait jeudi matin à quelque 3,7 milliards de dollars», indique le WSJ citant des sources proches du dossier.


Sollicité par l'AFP, Boeing n'était pas immédiatement en mesure de faire un commentaire sur cette information.


Selon le WSJ, les deux parties attendent un signal du gouvernement brésilien, qui peut s'opposer à une telle transaction, celui-ci disposant d'une «golden share».


Cette action préférentielle donne à un Etat un droit de veto sur les décisions stratégiques où sa souveraineté est en jeu. Le constructeur aéronautique Embraer est en effet l'un des joyaux du pays avec une gamme d'avions civils et militaires. Toute décision stratégique passe donc par le couperet de  l'Etat. 


Dans le segment des moyen-courriers, Embraer a lancé en 2013 la famille E-Jets E2, une nouvelle génération d'appareils dont l'entrée en service est prévue entre 2018 et 2020. En mettant la main sur ces appareils, Boeing pourrait revenir dans la compétition des moyen-courriers avec son rival historique Airbus, les E2 étant les futurs concurrents des CSeries fabriqués par Bombardier.


Mi-octobre, l'Européen avait annoncé un spectaculaire rapprochement avec le groupe canadien en prenant 50,01% de l'entité qui gère le programme de l'avion CSeries (100 à 150 places), au moment où Bombardier se trouve dans une situation financière périlleuse.


Pour Airbus, la mainmise sur les CSeries (de 100 à 150 places) lui permet de compléter le bas de sa gamme, dont la plus petite version -l'A319- est capable d'embarquer 140 passagers tout en se concentrant sur le haut de sa gamme les avions de 180 places et au-delà.


L'action du constructeur aéronautique brésilien Embraer progressait jeudi en fin de séance de 21% à la Bourse de Sao Paulo sous l'effet des discussions.


 


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

Ryanair a pris le contrôle de Laudamotion et va doubler la flotte

29/08/2018 | AFP

L'entreprise irlandaise possède maintenant 75% des parts de La compagnie aérienne à bas coûts autrichienne.

Une charte pour protéger les passagers aériens

Édition du 28 Juillet 2018 | Denis Lalonde

Le Règlement sur la protection des voyageurs aériens devrait voir le jour d'ici la fin de l'année ou au début de ...

À la une

La Banque du Canada demeurera prudente, malgré l'AEUMC

Édition du 20 Octobre 2018 | Mathieu D'Anjou

EXPERT INVITÉ. D'un point de vue macroéconomique, la conclusion d'un nouvel accord commercial avec les États-Unis et ...

L'aluminium canadien peine à trouver d'autres marchés

Édition du 20 Octobre 2018 | Pierre Théroux

C'est la première fois que l'industrie de l'aluminium fait face à des tarifs imposés par le gouvernement américain.

Blockchain: le premier bloc

BLOGUE INVITÉ. Est-ce que l'information actuelle répond aux questions des gestionnaires? Je dirais que non.