50 000 milliards attendent d'être investis


Édition du 29 Octobre 2016

L'évaluation élevée des cours, des profits limités, une Fed hésitante, les élections américaines, l'avenir incertain de l'Union européenne, la montée de Vladimir Poutine. Les raisons ne manquent pas pour figer les investisseurs déjà ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Bourse: Wall Street rassurée sur la Syrie

Mis à jour le 12/04/2018 | LesAffaires.com et AFP

Les indices nord-américains ont profité d'un apaisement apparent des menaces de bombardement américain en Syrie.

BlackRock dépasse les attentes mais sa croissance freinée par la volatilité

12/04/2018 | AFP

Le titre a gagné 1,49% dans les échanges pré-séance.

À la une

Trois applications concrètes pour mieux comprendre la technologie 5G

BLOGUE. Attachez bien votre sans-fil avec de la broche, la révolution s’en vient.

Balado: Comment survivre au vieillissement de la population?

BALADO. Nous en discutons avec notre invité Pierre Cléroux, économiste en chef de la Banque de développement du Canada.

Comment influencer subtilement autrui au travail?

BLOGUE. Voici, pour vous, les précieux conseils pratiques de Dan Ariely à ce sujet.