Le pétrole termine en hausse à New York, profitant des mesures de la Fed

Publié le 14/09/2012 à 16:00

Le pétrole termine en hausse à New York, profitant des mesures de la Fed

Publié le 14/09/2012 à 16:00

Par AFP

Les cours du pétrole ont clôturé en hausse vendredi à New York, portés par les mesures inédites de soutien à l'économie américaine annoncées jeudi par la Réserve fédérale américaine (Fed) et par les risques géopolitiques au Moyen Orient.


Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre a gagné 69 cents, à 99,00 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). Il avait dépassé brièvement la barre des 100 dollars dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la séance.


Le baril de Brent de la mer du Nord, échangé sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres pour livraison en novembre, dont c'est le premier jour comme contrat de référence, a terminé à 116,66 dollars, gagnant 78 cents par rapport à la clôture de la veille.


"Avoir atteint le niveau des 100 dollars est important" mais après avoir "testé ce seuil", les courtiers ont un peu réfréné leurs ardeurs, a indiqué Matt Smith, de Summit Energy, tout en soulignant que "le sentiment positif" engendré par l'arsenal de mesures dévoilé par la Fed demeurait.


SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

La pétrolière Talisman dans la mire de Repsol, l'action grimpe

23/07/2014

La pétrolière de Calgary, qui a été à la traîne de son secteur depuis cinq ans, serait convoitée par le géant espagnol.

Pétrole: les tensions géopolitiques n'entraînent pas de flambée des prix

18/07/2014

Le crash d'un avion de ligne malaisien en Ukraine et les conflits au Moyen-Orient ont peu d'effets pour le moment.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Moody's maintient la cote de crédit du Québec

16:58

L'agence de notation maintient la cote du Québec, mais estime ambitieuses les cibles de croissance des dépenses.

Obama: nouvelles sanctions contre la Russie mais pas de «guerre froide»

16:42

Le président américain, Barack Obama, a annoncé mardi de nouvelles sanctions économiques ...

À quand la bulle du S&P 500? Pas avant 2035 points

À quand la bulle du S&P 500? Pas avant 2035 points