Bourse: «Quand le marché ne se fait pas peur, il monte»

Publié le 23/02/2018 à 09:51, mis à jour le 23/02/2018 à 16:41

Bourse: «Quand le marché ne se fait pas peur, il monte»

Publié le 23/02/2018 à 09:51, mis à jour le 23/02/2018 à 16:41

Wall Street a terminé la semaine sur une note positive vendredi alors que s'atténuaient les craintes liées à une hausse trop rapide des taux d'intérêt cette année.


État de la situation


 


TSX: 15 638,45 points, en hausse de 130,28 points; Volume: 256,04 millions.
Dow Jones: 25 309,99 points, en hausse de 347,51 points
S&P 500: 2747,30 points, en hausse de 43,34 points
Nasdaq: 7337,39 points, en hausse de 127,30 points
Dollar canadien: 78,94 cents US, en hausse de 0,26 cent
Once d'or à New York: 1330,30 $ US, en baisse de 2,40 $ US (avril)
Baril de pétrole: 63,55 $ US, en hausse de 0,78 $ US (avril)


 


Contexte


Cette progression permet à la Bourse de New York de rattraper les séances mitigées de début de semaine et d'enregistrer une progression hebdomadaire, de 0,36% pour le Dow Jones, de 1,35% pour le Nasdaq et de 0,55% pour le S&P 500.


"Quand le marché ne se fait pas peur, il monte, et puisque tout ce qu'il a en main en ce moment au niveau économique est positif, la tendance est positive", a commenté Gregori Volokhine, de Meeschaert Financial Services.


Quelques motifs d'inquiétudes peuvent certes sporadiquement bousculer les investisseurs, dont une hausse trop rapide des taux d'intérêt, une accélération de l'inflation ou un déficit budgétaire trop important, a-t-il rappelé.


Ainsi quand la banque centrale américaine a indiqué mercredi qu'elle était disposée à poursuivre, voire accélérer, le durcissement de sa politique monétaire, le taux d'emprunt de la dette à 10 ans a bondi à son plus haut niveau depuis 2014. Wall Street s'en était alors ému.


Mais ce taux particulièrement surveillé par les investisseurs s'est replié depuis et reculait encore vendredi vers 21H20 GMT à 2,867%, contre 2,921% jeudi soir.


"Les stratégistes sont divisés sur les conséquences pour le marché des actions d'un taux au-dessus de 3% mais, pour le moment, ce n'est plus une inquiétude", a commenté Ken Berman, de Gorilla Trade. 


La hausse des taux rend en général fébriles les acteurs du marché des actions car elle renchérit le coût des emprunts aussi bien pour les entreprises que pour les investisseurs et offre aux courtiers un placement désormais un peu plus rémunérateur et moins risqué que les actions.


Les courtiers seront à cet égard très attentifs la semaine prochaine à la première audition devant le Congrès du nouveau président de la Fed, Jerome Powell.


"Il sait qu'il est attendu au tournant" et il devrait être très prudent dans ses propos, a estimé M. Volokhine. Mais "le marché sera attentif à sa position vis-à-vis de la valorisation des actifs et de la possibilité que ces actifs soient montés trop vite trop fort".


Titres en action


La Banque Royale(Tor., RY) a dévoilé un bénéfice supérieur aux attentes à son premier trimestre, grâce notamment à la vigueur de ses activités de gestion de patrimoine. Excluant les éléments exceptionnels, le bénéfice s’est établi à 2,05$ par action, tandis que les analystes visaient 1,99$ l’action. L’institution a par ailleurs annoncé une hausse de 0,03$ de son dividende trimestriel, à 0,94$.


Sabahat Khan, de RBC Marchés des capitaux, fait passer sa cible pour le titre du spécialiste des vitamines Jamieson Wellness(JWEL, 20,70$) de 23$ à 24$, tout en réitérant sa recommandation surperformance. La société a dévoilé des ventes et un bénéfice d'exploitation conformes aux attentes de l'analyste. Les revenus ont grimpé de 28% à 84,3M$, tout comme le bénéfice d'exploitation qui s'est établi à 18,8M$. M. Khan souligne que les prévisions pour 2018 sont aussi conformes à ses attentes. L'analyste croit que Jamieson présente une occasion attrayante en raison de ses perspectives et de celles de son industrie, ainsi que des liquidités abondantes qu'elle dégage.


Darko Mihelic, de RBC Marchés des capitaux, fait passer sa cible pour le titre de la Banque CIBC(116,93$) de 138$ à 141$ après la publication de résultats du premier trimestre qu'il qualifie de bons. Sa recommandation reste à neutre.


Benoit Poirier, de Desjardins Marché des capitaux, maintient sa recommandation d’achat et sa cible de 72$ pour le titre de SNC-Lavalin(SNC, 55,60$), après la publication de résultats du quatrième trimestre qu’il juge solides. La valorisation du titre lui apparait attrayante.


Kenric S. Tyghe, de Raymond James, fait passer sa cible pour le titre de Loblaw(L, 64,51$) de 85$ à 82$, afin de refléter les coûts plus élevés que prévu de la réforme du remboursement des médicaments, notamment. Il réitère néanmoins sa recommandation surperformance pour le titre.


Au sud de la frontière, General Mills(NY, GIS) acquiert Blue Buffalo Pet Products(Nasdaq, BUFF) pour près de huit milliards de dollars au comptant. Cette transaction, souligne Reuters, permet au producteur de céréales d'entrer sur le marché en forte croissance des aliments naturels pour animaux. Le titre de Blue Buffalo grimpe de 17% dans les négociations précédant l'ouverture officielle.


 


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Bourse: est-ce l'orage avant l'éclaircie?

BLOGUE. Un mois de décembre aussi affreux est historiquement de mauvais augure mais la Fed peut encore changer la donne

MTY: deux autres achats mineurs dans son assiette

MTY s'offre une quatrième chaîne de hamburgers gastronomiques, mais les analystes attendent de plus gros achats.

À la une

Vidéotron vend sa filiale 4Degrés Colocation

Vidéotron vend 4Degrés Colocation à la société américaine Vantage Data Centers pour un montant de 259M$.

Trump fait pression sur la Fed, qui devrait faire la sourde oreille

15:56 | AFP

La Réserve fédérale devrait faire la sourde oreille à une mise en garde de Donald Trump et relever ses taux d'intérêt.

Le pétrole chute de 6,6% à New York, à son plus bas en 15 mois

15:46 | AFP

La production d'or noir atteint des niveaux records en Russie et aux États-Unis alors que la demande s'essouffle.