Le recul des PME n'est pas de mauvais augure


Édition du 27 Septembre 2014

Le recul des PME à la Bourse américaine, qu'on ressent plus depuis mars, n'aura pas d'effet de contagion sur le S&P 500, assure Vincent Delisle, de Banque Scotia.
L'indice américain Russell 2000 est techniquement faible, mais ça n'est jamais un signal précurseur ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Ce gestionnaire de fonds a réinvesti toute son encaisse

James Cole du Fonds ciblé canadien Portland a profité de la raclée de décembre pour acheter des blue chips boudés.

À surveiller: Couche-Tard, Banque Scotia et Transcontinental

28/11/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Couche-Tard, Banque Scotia et TC Transcontinental?

À la une

Politique commerciale de Trump : et si le pire était à venir?

22/02/2019 | François Normand

ANALYSE - Trois enjeux pourraient avoir un impact majeur sur les entreprises et les investisseurs canadiens.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/02/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?