Banques : une occasion à long terme


Édition du 31 Octobre 2015

Les cours des banques ont fléchi de 5 % en 2015, malgré une hausse de 6 % de leurs bénéfices. L'évaluation de leurs titres reflète trop de pessimisme concernant l'effet sur leur rentabilité de la chute du pétrole et du ralentissement immobilier, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Les tensions commerciales au coeur de la décision de la BDC

Elle estime que ces facteurs réduiraient d’environ deux tiers de point de pourcentage le PIB du Canada d’ici 2020.

La banque américaine Citigroup aura un nouveau directeur

06/09/2018 | AFP

M. Mason devient ainsi un des rares Noirs à occuper un poste prestigieux au sein des six grandes banques de Wall Street.

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

16:11 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.