À surveiller: BRP, Innergex et Saputo

Publié le 17/05/2018 à 08:25

À surveiller: BRP, Innergex et Saputo

Publié le 17/05/2018 à 08:25

Par Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres de BRP, Innergex et Saputo? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.


 


BRP (DOO, 50,99$): un trimestre incroyable pour les véhicules hors-route, mais la suite s’annonce moins rose


Les ventes des véhicules hors-route Can-Am trimestre écrasent la concurrence, à tel point que Garrick Johnson, de BMO Marchés des capitaux, gonfle ses prévisions pour le premier trimestre, attendu le 31 mai.


Un survol des détaillants indique que les Can-Am se vendent cinq fois mieux que les autres véhicules dans leur créneau, malgré l’hiver rigoureux.


rafle des parts de marché grâce au succès de ses nouveaux modèles.


Les ventes nord-américaines auraient en effet augmenté de 25%, par rapport au rythme de 3,5% de l’industrie, précise l’analyste.


La hausse serait de l’ordre de 40% pour les véhicules côte-à-côte et de 10% pour les véhicules tout-terrain.


BRP bénéficie du lancement en succession d’une foule de nouveaux modèle, dont le populaire Can-Am Maverick Trail, qui lui font gagner des parts de marché.


En conséquence, M. Johnson augmente ses prévisions de revenus de 1,01 à 1,04 milliard de dollars pour le premier trimestre de 2019


Son bénéfice grimpe de 0,18$ à 0,27$ par action, soit l’estimé le plus élevé de l’ensemble des analystes.


Pour l’ensemble de 2019, ses projections de bénéfices passent de 2,80 à 2,90$ par action.


Après un premier trimestre «incroyable», M. Johnson se fait plus tempéré pour la suite des choses.


L’effet de lancement risque de se dissiper et il n’est pas certain que les ventes internationales prendront le relais.


BRP soit aussi absorber une hausse des coûts de matériaux, au moment où les États-Unis impose des tarifs BRP et exige des changement à l’accord du libre-échange nord-américain. Au final, l’analyste maintient son cours-cible de 56$ et renouvelle sa recommandation d’achat.


Innergex (INE, 13,38$): la percée au Chili plaît, mais le producteur d’énergie aura besoin de capitaux frais 



image

eCommerce B2B

Mardi 29 mai


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

Banques: un autre trimestre qui fera taire les pessimistes

BLOGUE.La hausse de 8% des profits n'aura pas l'éclat du 1er trimestre mais le ressac immobilier est pour un autre jour.

Le rebond du dollar favorise les PME

Une devise nationale forte n’est pas néfaste pour les petites et moyennes entreprises plus locales.

OPINION Bourse: Wall Street sans élan face aux fluctuations sur le commerce et les taux
Mis à jour le 18/05/2018 | LesAffaires.com et AFP
Quand une chute de la ­Bourse fait le plus mal
Édition de Mai 2018 | Sophie Stival
Bourse: «une incertitude généralisée»
Mis à jour le 17/05/2018 | LesAffaires.com et AFP

À la une

Où se trouvent les plus grands employeurs du Québec?

Édition du 19 Mai 2018 | Julien Abadie

LES 500 | Nous avons créé cette carte interactive des sièges des plus grandes entreprises québécoises.

Le classement des 500 plus grandes entreprises du Québec

Édition du 19 Mai 2018 | Les Affaires

Le classement des plus importantes entreprises québécoises en 2018.

Les 500 en quelques chiffres

Édition du 19 Mai 2018 | Les Affaires

Nous avons trituré les données pour dresser le portrait des 500 plus grandes entreprises du Québec. Voici leur visage.