À surveiller: Aritzia, Couche-Tard et Theratechnologies

Publié le 13/07/2017 à 08:58, mis à jour le 13/07/2017 à 09:12

À surveiller: Aritzia, Couche-Tard et Theratechnologies

Publié le 13/07/2017 à 08:58, mis à jour le 13/07/2017 à 09:12

Par François Pouliot

Photo: Shutterstock

Que faire avec les titres d'Aritzia, Couche-Tard et Theratechnologies? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.


Aritzia (ATZ, 14,99$): solide croissance


Banque Scotia renouvelle une recommandation "surperformance de secteur".


Au premier trimestre, le détaillant rapporte un bénéfice de 0,11$ par action, somme toute conforme au consensus, à 0,12$.


Patricia Baker note que le bénéfice a progressé de 37,5% par rapport à l'an dernier. Elle précise que les ventes des magasins comparables ont avancé de 9,3%, une performance remarquable, particulièrement dans l'environnement commercial actuel.


L'analyste souligne que la société exécute bien ses initiatives de croissance et verra deux importantes ouvertures de magasins cette année aux États-Unis: à Chicago et San Francisco.


SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT


Elle estime qu'Aritizia fait mieux que les autres détaillants, simplement en raison de sa focalisation sur ses produits, de la façon dont elle localise et organise ses magasins, de son approche marketing et de son engagement avec la clientèle.


Madame Baker estime que la société a un modèle de croissance prouvé, une forte discipline d'exécution, et une mer d'occasions devant elle.


L'anticipation de bénéfice 2018 est ajustée de 0,71$ à 0,69$ par action, celle 2019 de 0,85$ à 0,80$.


La cible est maintenue à 22$.


À la une

Budget du Québec: mais pourquoi se met-on toujours à risque?

BLOGUE. L'utilisation de la réserve budgétaire est une grande imprudence. À qui la faute? À nous.

Si une équipe sportive peut faire de l'analytique, vous aussi!

BLOGUE. Le Big Data peut donner l’impression aux petites entreprises qu’elles ne sont pas concernées. Pourtant...

MTY: une erreur aux cartes-cadeaux ampute 13% au bénéfice, l'action perd 4%

Un retraitement comptable des cartes-cadeaux américaines de Cold Stone punit le franchiseur en Bourse.