Petites leçons de finances personnelles appliquées au marketing

Publié le 12/02/2015 à 13:37

Petites leçons de finances personnelles appliquées au marketing

Publié le 12/02/2015 à 13:37

La saison des REER bat son plein alors qu’une autre bonne année boursière s’est récemment terminée. Si vous avez confié votre épargne aux bons soins d’un planificateur financier, celui-ci vous a peut-être mis en garde contre l’envie de boursicoter dans vos temps libres. Spéculer par le biais de petites opérations à court terme mène à la ruine la plupart des investisseurs amateurs, même dans les marchés haussiers. C’est pourquoi les spécialistes rappellent régulièrement les épargnants à l’ordre avec de sages conseils… qui s’appliquent aussi au marketing… Tiens donc !


Pour suivre Stéphanie sur d’autres plateformes : Facebook ou LinkedIn.


1. N’essayez pas de prévoir le marché


Quelle pratique dangereuse et irrationnelle ! Essayer de prédire les hauts et les bas du cours des actions pour acheter et vendre au bon moment est tout simplement impossible. Si c’était si facile, tout le monde serait millionnaire !


Ma version marketing


L’intuition et le «gut feeling» sont généralement de mauvais conseillers en marketing. Au lieu de jouer aux devinettes avec votre marché, sondez vos clients actuels et anciens. Questionnez-les et faites-le souvent. La meilleure manière de prédire le comportement des consommateurs c’est de mieux les comprendre!


2. Ne vous laissez pas distraire


Gardez la tête froide face aux fluctuations des cours et ne laissez pas les bons coups de votre voisin ou les conseils de votre beau-frère vous influencer. Vous pourriez perdre de vue les objectifs de votre plan financier et commettre des erreurs coûteuses.


Ma version marketing


Avec l’infobésité qui sévit sur le web (surtout à propos du marketing en ligne), il est difficile de ne pas constamment remettre en question ses pratiques et ses décisions. Le chaos ambiant peut même décourager les responsables marketing de faire un plan! Même s’il faut se montrer réactif face au changement, il est primordial de savoir garder le cap sur une bonne stratégie pour réussir. Ne vous laissez pas distraire par la saveur du mois et la dernière théorie marketing à la mode.


3. Ne transigez pas trop souvent


La multiplication des transactions épuise l’investisseur et entraîne des frais qui peuvent devenir importants à la longue. Mieux choisir et moins transiger favorise l’enrichissement.


Ma version marketing


Message aux PME : si vous cherchez à en faire trop, vous ne ferez rien de très bon! C’est notamment l’excellence marketing qui fait la différence entre une entreprise à forte croissance et… les autres. Si vous ne disposez pas de budgets importants ou de ressources internes extensives, limitez vos stratégies et vos tactiques à l’essentiel. Mais soyez les meilleurs dans ce que vous faites! Par exemple, inutile de vous lancer sur les médias sociaux à toute allure si vous n’êtes pas en mesure de produire du contenu pertinent et original. Vous pourriez plutôt vous concentrer sur la publicité via les moteurs de recherche.


4. Penser à court terme est dangereux


Vous épargnez pour votre retraite et votre horizon temporel d’investissement est souvent de plus de vingt ans ou plus! La Bourse fonctionne selon de cycles et la volatilité (même des titres les plus fiables) est importante. Choisir vos placements en fonction de la valeur à long terme vous permettra de bâtir sur du solide et d’arriver à destination avec les montants dont vous avez besoin.


Ma version marketing


Investir dans des tactiques simples et pratiques c’est bien, mais ne négligez pas votre marque. Le branding, c’est votre investissement à long terme. Il s’agit du plus important pilier marketing de l’entreprise, car il vous assure de créer une valeur qui transcende les campagnes et les initiatives à court terme.


5. N’achetez pas lorsque ce n’est pas clair


Si vous ne comprenez pas un placement que l’on vous offre, ne l’achetez pas! La complexité n’est pas un gage de qualité. Vous dormirez mieux en sachant que les produits se trouvant dans votre portefeuille sont faciles à décoder en cas de tempête boursière!


Ma version marketing


Le monde du marketing est aujourd’hui dominé par de multiples outils : CRM, outils de marketing automation, dashboards, outils pour la gestion du SEO, des campagnes sociales… Nous sommes inondés de produits qui semblent pouvoir créer et gérer le marketing sans effort. Attention de ne pas engloutir des milliers de dollars dans l’implantation de solutions complexes que vos employés n’utiliseront pas. Aucun logiciel ne fournit l’inspiration et la créativité. Parfois, le client peut même ressentir la machine qui propulse vos campagnes et fuir devant le manque d’authenticité de vos initiatives mécanisées… Il existe de bons outils sur le marché, mais assurez-vous qu’ils sont faciles à utiliser avant de vous les procurer et conservez des attentes réalistes.


À la semaine prochaine!


 


;-)


 


Stéphanie


 


Note : Merci à Bernard Mooney de m’avoir inspiré ce billet avec son article Les 5 pièges à éviter à la Bourse.


Lisez mes billets précédents.
Suivez-moi sur LinkedIn.
Suivez mon agence Bang Marketing sur Facebook.


Stéphanie Kennan est présidente de Bang Marketing, une agence de branding et de marketing Web située à Montréal. Elle travaille auprès des PME québécoises depuis 1998 et se spécialise en marketing B2B.


Des conseils allumés et d’actualité sur le marketing, ça vous dit? Abonnez-vous à notre infolettre, le eBang! Publiée chaque mardi, elle vous informe des dernières tendances de la communication et du marketing. Un truc concret par semaine pour booster vos performances... point final! Aucune autopromotion, c’est promis. On parle innovation, Internet, web 2.0, stratégie de marque, publicité et bons coups marketing dénichés aux quatre coins de la planète. L’infolettre de Bang Marketing : que du contenu pertinent adressé aux stratèges passionnés! Inscrivez-vous en ligne et consultez nos archives!

À propos de ce blogue

Stéphanie Kennan est présidente de Bang Marketing, une agence de branding et de marketing Web située à Montréal. Elle travaille auprès des PME québécoises depuis 1998 et se spécialise en marketing B2B. Stéphanie Kennan est également auteure du livre Mon site web chez le psy publié aux Éditions Transcontinental.

Stéphanie Kennan

Blogues similaires

Le Quartier de l'innovation fait un pas de plus

Édition du 21 Octobre 2017 | René Vézina

CHRONIQUE. La course est officiellement commencée pour l'obtention des supergrappes industrielles, programme de ...

Savez-vous utiliser votre «switch» du courage?

20/10/2017 | Diane Bérard

BLOGUE. Et si vous pratiquiez votre courage quand ce n'est pas important, pour être prêt quand ce le sera?

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.