Cessez de vous protéger

Publié le 23/09/2014 à 12:00

Cessez de vous protéger

Publié le 23/09/2014 à 12:00

Source: Dollar Photo Club

Je rencontre beaucoup de propriétaires de PME qui font face à un important dilemme: dois-je lancer des projets de croissance ou suis-je mieux de mettre mes énergies à protéger nos acquis? 


Entrepreneurs québécois : je comprends vos doutes. Vous avez travaillé fort durant des années pour rester en affaires et vous vous questionnez sur leurs chances de connaître de nouveau le succès dans le contexte d'aujourd'hui. Mondialisation, nouvelles technologies, compétition agressive des grandes surfaces, explosion du commerce en ligne, complexité de l'exportation, rareté de main d'œuvre, faible productivité, etc., voilà quelques-uns des nombreux défis auxquels vous êtes confrontées chaque jour.


Pas étonnant donc que vous préférez rester conservateurs ces temps-ci. C’est d’ailleurs un des éléments importants qui ressort de la dernière étude du Conseil du Patronat du Québec qui accorde une faible note de D+ à l’Intensité entrepreneuriale de notre belle province. Bon nombre d'entre vous se disent qu'il vaut mieux demeurer dans un secteur d'activités que l'on maîtrise parfaitement. Puisqu'il n'y a pas de surprise, on peut donc mettre l'accent sur l'accroissement des marges de profit. C’est une erreur.


Nous vivons dans un monde où le changement est désormais la norme et où la compétition peut provenir de partout. On vogue de surprise en surprise dans le monde des affaires. Tous les secteurs de l'économie peuvent potentiellement être chamboulés en un rien de temps, le vôtre aussi.


Prenons l'exemple de l'industrie des taxis.


Depuis maintenant quelques semaines, les quotidiens montréalais ont publié de nombreux articles sur cette industrie qui est menacée par un ennemi venu de la Silicon Valley: UBER. Il s'agit d'une application qui fait fureur dans toutes les grandes villes du monde. Elle s'appuie sur le principe de la géolocalisation disponible à partir des téléphones intelligents. S'il veut un taxi, le client utilise en un clic seulement l'application qui aussitôt reconnait sa position, trouve le taxi le plus près et signale en exclusivité à ce chauffeur l'endroit où aller le cueillir. A destination, UBER prélève le montant de la course sur la carte de crédit du client, remet 85% de la somme au chauffeur et en conserve 15%. Fini les services de répartiteurs et les longues minutes d'attente. Désormais les chauffeurs travaillent à leurs propres comptes, selon leurs propres horaires et ambitions.


Voilà une innovation que les entreprises de taxi n'ont jamais vu venir. Elles étaient assises sur un marché stable, contrôlé et réglementé. Alors pourquoi se casser la tête à vouloir innover et prendre des risques? Résultat: les jeux sont faits et la majorité de ces entreprises vont disparaître les unes après les autres à moins qu'elles s'adaptent. Elles n'étaient concentrées qu'à conserver leurs acquis et à se protéger plutôt qu'à voir et saisir les opportunités.


Pire encore, elles ne sont qu'au début de leur calvaire! UBER lancera prochainement une évolution de son application: UBERPOP. Cette fois, ce sera monsieur et madame tout le monde qui pourra faire du taxi. Imaginez que vous vous êtes inscrit sur UBERPOP et que vous êtes disponible à certains moments de la semaine pour faire du taxi. C'est vous qui recevrez à ce moment un message pour aller cueillir le client qui est tout près, l'amener à destination et recevoir les 85% de la course. Bientôt, les chauffeurs de taxis de Montréal seront concurrencés par tous les propriétaires de véhicules!


Bien entendu, les entreprises de taxi s'organisent pour exiger des gouvernements des mesures contraignantes, des nouveaux règlements, etc. Elles cherchent encore à se protéger… Mais parions que devant l'engouement populaire, elles ne gagneront pas cette bataille et que leur industrie sera irrémédiablement métamorphosée.


Cet exemple démontre parfaitement pourquoi vous devez décider du sort qui attend votre entreprise et de l'impact que cela aura sur la vie de vos employés. Pour survivre et prospérer, il faut savoir s’adapter. Pour ce faire, vous devez accepter de vivre constamment dans le changement et ainsi être capable de saisir les opportunités et générer de la croissance. La pire des solutions serait d'attendre et de se dire que les affaires continueront de rouler comme avant. C'est à cause de cela justement que beaucoup de chauffeurs rouleront bien seuls dans leurs taxis bientôt. C'est lorsqu'on se croit intouchable et protégé que l'on devient le plus vulnérable.


 

À propos de ce blogue

Vice-président de la division des journaux régionaux de TC Media pendant près de 10 ans, Serge Lemieux a sillonné toutes les régions du Québec et y a dirigé des dizaines d'unités d'affaires. Il a acquis une solide connaissance des enjeux des régions et rencontré au fil des ans des milliers d'entrepreneurs québécois. Fondateur des Rendez-Vous ESSOR, un mouvement national qui vise à mobiliser les PME à lancer des projets de croissance, Serge Lemieux incarne l'esprit entrepreneurial québécois et comprend les défis auxquels sont confrontés les PME d' aujourd'hui.

Serge Lemieux

Sur le même sujet

Demain est déjà là

Édition du 10 Novembre 2018 | Olivier Schmouker

Demain est déjà là pour qui sait regarder. Le problème, c'est qu'il y a de quoi s'alarmer pour l'humanité. ...

Innover sans dévoiler ses secrets

Édition du 27 Octobre 2018 | Simon Lord

Le milieu des affaires peut donner énormément de valeur aux résultats de la recherche. Toutefois, établir une ...