Grand coup pour La Vie en Rose

Publié le 28/08/2015 à 15:36

Grand coup pour La Vie en Rose

Publié le 28/08/2015 à 15:36

Le détaillant annonce fièrement son ouverture prochaine dans les vitrines anciennement occupées par Tommy Hilfiger, sur Sainte-Catherine Ouest, à Montréal. Photo: Martin Jolicoeur

Coup de maître pour La Vie en Rose. Le détaillant spécialisé dans la vente de lingeries fines s’apprête à prendre pied dans un des locaux commerciaux les plus en vue et convoités du centre-ville de Montréal.


Situé à l’intersection de la rue Sainte-Catherine Ouest et du boulevard Robert Bourassa (anciennement University), le local de 11 000 pi2 sur deux étages était jusque là occupé par Tommy Hilfiger qui a fermé ses portes il y a quelques semaines.


«Plus qu’une simple boutique, un tel emplacement nous offre une merveilleuse visibilité, à la façon d’un panneau affichage», nous a confié son président-directeur général, François Roberge.


Découvrez mes derniers textes


Suivez-moi sur Twitter 


Ma page Linkedin


La Vie en Rose occupera donc, à compter du 4 septembre, le rez-de-chaussée de ce local (l’équivalent de 4 290 pi2) du Complexe Les Ailes, une propriété d’Ivanhoe Cambridge, bras immobilier de la Caisse de dépôt et placement du Québec. Le directeur des communication d’Ivanhoe Cambridge, Sébastien Théberge, nous a confirmé la nouvelle.


Concurrence accrue


Simultanément, La Vie en Rose fermera sa boutique d’un peu plus de 2 000 pi2 qu’elle exploite à l’intérieur, au rez-de-chaussée du centre commercial. «En affaires, il y a de ces occasions qui se présentent dont on doit profiter», affirme le président de la chaîne de magasins qui a racheté en mars dernier, pour un peu moins de 4M$, le réseau de boutiques Bikini Village, alors sous la protection de ses créanciers.


Cette décision s’inscrit dans le contexte d’ouverture annoncée pour l’automne d’une nouvelle boutique phare de Victoria Secret, sur Sainte-Catherine Ouest, dans les anciens locaux de Chapters, à l’intersection de la rue Stanley. Cette boutique, toujours en travaux, fera face à La Senza, une autre enseigne de lingerie fine d’origine canadienne, passée aux mains de l'américaine Limited Brands il y a quelques années.


Lire la suite: Profil bas pour Hilfiger


À propos de ce blogue

La vitrine du détail est le blogue du journaliste Martin Jolicoeur, un mordu de commerce de détail. Sa mission: rendre compte, mettre en perspective et analyser les nouvelles et développements de ce secteur clé de l’économie nord-américaine. À l’occasion, Martin y traite aussi plus largement de commerce électronique, de stratégie, d’image de marque et de consommation.

Martin Jolicoeur

Sur le même sujet

Le quincailler

Édition du 22 Septembre 2018 | Julie Cailliau

Dans une autobiographie parue le 13 septembre, Robert Dutton n'attend pas son 7e chapitre intitulé «Crever l'abcès» ...

Inspiration bavaroise à la Place Ville Marie

05/09/2018 | Martin Jolicoeur

«Les professionnels qui travaillent ici (Place Ville Marie) sont plus souvent au bureau qu’à la maison.»