Un nouvel incubateur dans le domaine du jeu vidéo voit le jour à Montréal

Publié le 08/11/2012 à 11:36, mis à jour le 08/11/2012 à 14:17

Un nouvel incubateur dans le domaine du jeu vidéo voit le jour à Montréal

Publié le 08/11/2012 à 11:36, mis à jour le 08/11/2012 à 14:17

Jason Della Rocca, pdg du nouvel incubateur [Photo : Bloomberg]

BLOGUE. L’incubateur Execution Labs commence aujourd’hui à accepter les soumissions de projets d’affaires dans le domaine des jeux vidéos mobiles. L’entreprise montréalaise, qui a obtenu un financement de 1,4 million pour mettre sur pied son programme, investira un minimum de 10 000 par projets.


Execution Labs fonctionnera de manière similaire à l’incubateur montréalais Founder Fuel, quoique les exigences du premier en matière d’équité et de partage de revenus sont différentes. Les deux incubateurs ne devraient du reste pas entrer en concurrence, puisque le bailleur de fonds de ce dernier, Real Ventures, a investi dans Execution Labs. Les autres investisseurs d’Execution Labs sont BDC Capital de risque, White Star Capital et GameStop Digital Venture.


Les dirigeants d’Execution Labs ne sont pas de nouveaux venus dans l’industrie du jeu vidéo. Son pdg, Jason Della Rocca, qu'on peut voir sur la photo ci-dessus, est l'ancien directeur de l’Association internationale des développeurs de jeux vidéo. Son chef de l'exploitation, Alexandre Pelletier-Normand, a pour sa part occupé le poste de directeur du déploiement chez Gameloft. Finalement, son chef de la commercialisation, Keith Katz, a occupé la vice-présidence de la monétisation chez OpenFeint.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Julien Brault

Sur le même sujet

Montréal n'aura jamais été aussi «facile à vendre»

Édition du 23 Septembre 2017 | Alain McKenna

«Il y a vraiment un buzz autour de Montréal, et il n'est pas momentané», assure Stéphane Paquet, vice-président ...

Le capital de risque s’effeuille-t-il au Canada?

21/07/2017 | lesaffaires.com

INFOGRAPHIE. Avec 400 millions de dollars et 58 financements au second trimestre 2017, l'activité semble faiblir.

Blogues similaires

Propulser les régions en misant sur les hubs innovants

Édition du 23 Septembre 2017 | René Vézina

CHRONIQUE. Le vendredi 15 septembre, on inaugurait à Magog le Quartier de l'innovation, un lieu consacré aux ...

Pourquoi le Château Laurier a mesuré son empreinte sociale

22/09/2017 | Diane Bérard

BLOGUE. L'hôtel Château Laurier, à Québec, est la première entreprise québécoise à mesurer son empreinte sociale.

Bref éloge de l'audace

22/09/2017 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Une vertu malheureusement trop rare, et pourtant ô combien précieuse pour voler de succès en succès au travail.