Google vendra ses Chromebooks aux entreprises au coût de 28 $ par mois par employé

Publié le 11/05/2011 à 23:58, mis à jour le 12/05/2011 à 01:13

Google vendra ses Chromebooks aux entreprises au coût de 28 $ par mois par employé

Publié le 11/05/2011 à 23:58, mis à jour le 12/05/2011 à 01:13

[Photo : Bloomberg]

Google, qui a dévoilé ses Chromebooks mercredi le 11 mai dernier, proposera ces ordinateurs portables équipés de son système d’exploitation Chrome OS aux entreprises sous la forme d’un abonnement. À l’exemple des applications infonuagiques, Software as a Service (SaaS) dans la langue de Shakespeare, Google propose des ordinateurs personnels en tant que service aux entreprises au coût de 28 $ par mois par employé et aux institutions scolaires à celui de 20 $ par mois par étudiant.


Comme les téléphones Nexus One (HTC) et Nexus S (Samsung), sur lesquels Google a apposé son logo, les Chromebooks seront fabriqués des tiers. La première fournée de Chromebooks sera ainsi fabriquée par Samsung et Acer et, pour le grand public auquel les forfaits d’abonnement ne s’adressent pas, se détaillera entre 349 et 499 $ US. Les appareils seront lancés le 15 juin aux États-Unis ainsi que dans six pays européens, mais aucune date n’a été avancée pour ce qui est de leur lancement au Canada.


Les caractéristiques des ordinateurs portables estampillés Google les rapprochent du segment des ultraportables. Dotés de batteries d’une durée de vie d’entre 6 et 8 heures, les Chromebook seront également dotés de disques d’une capacité très limitée de 16 go, qui s’explique par le parti-pris pour l’informatique en nuages inhérent au système d’exploitation Chrome OS.


Chrome est d’abord le nom du navigateur de Google et le système d’exploitation éponyme a essentiellement été conçue pour naviguer sur Internet, comme le souligne la vidéo ci-dessous, laquelle précise également comment les entreprises peuvent en tirer partie. Néanmoins, il sera possible d’utiliser la suite de productivité Google Docs et le client de messagerie Gmail en mode hors ligne sur les Chromebooks. Un autre avantage du système d’exploitation de Google est qu’il sera mis à jour automatiquement, sans que l’utilisateur n’ait quoi que ce soit à faire, une caractéristique qu’il partage d’ailleurs avec la version d’Android installée sur le Nexus S.


Pour une entreprise, les Chromebooks peuvent servir de clients légers, ces petits ordinateurs sans disque dur qui sont notamment utilisés dans les entreprises ayant virtualisé leurs postes de travail. La plupart des logiciels pour entreprises étant compatibles avec Windows, Chrome OS n’est pas une solution envisageable à court terme pour de nombreuses entreprises.


À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Julien Brault

Sur le même sujet

Cercle de feu en Ontario: Noront privilégie les mines souterraines

19/02/2018 |

Afin de notamment réduire les impacts négatifs sur l'environnement et sur les populations riveraines, la ...

Cercle de feu en Ontario : infrastructures de transport et développement minier

03/10/2017 |

La première ministre de l'Ontario Kathlenn Wynne a annoncé fin septembre le début d'une ...

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Projet Maxi-Flashfood: la fin de l'épicerie hebdomadaire

BLOGUE. Voici comment une épicerie quotidienne pourrait réduire la gaspillage financier et alimentaire.

50 ans? Mesdames, gare à la discrimination au travail!

21/02/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Être dans la fleur de l'âge peut malheureusement faire faner une carrière,selon une étude...