Ces phrases qui tuent votre impact

Publié le 28/01/2016 à 09:37

Ces phrases qui tuent votre impact

Publié le 28/01/2016 à 09:37

Attention aux phrases qui tuent votre impact! [image : shutterstock.com

J’aimerais vous faire prendre conscience de certains comportements qui peuvent sembler anodins, mais qui sabotent vos efforts pour affirmer votre crédibilité et accroître votre influence auprès des décideurs, auprès de vos collègues ou de vos employés. Je m’attarderai sur deux erreurs parmi les plus fréquentes que j’observe dans mes camps d’entraînement : les formules réductrices et la peur du silence.


Formules réductrices 


Les formules réductrices, ce sont des petits mots qui vous servent d’entrée en matière quand vous voulez prendre la parole dans une réunion ou dans une présentation. Comme leur nom l’indique, elles réduisent. Elles réduisent l’importance de vos propos. Elles sèment le doute sur la pertinence de votre intervention et n’incitent pas les autres à vous écouter. Elles sapent vos efforts. En voici parmi les plus courantes :



  • J’ai une p’tite proposition à vous faire.

  • Je sais pas si c’est une bonne idée, mais j’ai pensé que…

  • J’aimerais prendre juste une p’tite minute pour…

  • Je vous présente un genre de rapport qui vise à…


Est-ce que vous vous reconnaissez ?


Vous reconnaissez peut-être des collègues dans les phrases précédentes, mais vous ? Vous arrive-t-il d’ouvrir la discussion avec des formules réductrices en pensant adoucir votre propos ou en voulant ménager les susceptibilités ? Tout ce que ça donne comme impression, c’est que vous manquez d’assurance.


Peu de gens sont conscients des formules réductrices qu’ils utilisent. Mais quand ils se voient, grâce à la captation vidéo, ils sont capables de poser un regard objectif sur leur comportement et ils sont surpris. Ils découvrent à quel point ils sabotent eux-mêmes leur impact.


Faites des pauses !


La deuxième erreur la plus courante qui mine votre impact, c’est la peur du silence. Faites des pauses quand vous parlez ! Trop souvent, je vois des gens hyper compétents qui ont l’air sur la défensive ou qui ont l’air de débutants tout simplement parce qu’ils enchaînent les phrases sans prendre le temps de respirer, répondent aux questions sans réfléchir. Comme s’ils craignaient le silence.


Des pauses au moment des transitions dans votre intervention créent une impression d’assurance et contribuent à votre crédibilité en plus de démontrer votre maîtrise du contenu. Cela démontre aussi que vous êtes capable d’écoute. Et ça, c’est très rassurant pour votre public.


Venez vous entraîner !


Si la question de votre crédibilité et de votre impact vous interpelle, je vous invite à notre prochain camp d’entraînement sur la communication d’influence, le 5 février. Le camp, d’une journée, se déroule au campus Longueuil de l’Université de Sherbrooke. Les inscriptions sont en cours sur mon site et il reste quelques places. Qui sait, cela pourrait vous aider à tenir vos résolutions professionnelles de 2016.


lord-communication.com


Voir le profil LinkedIn de Isabelle Lord Voir le profil de Isabelle Lord

À propos de ce blogue

Isabelle Lord, présidente de Lord Communication managériale, est aussi auteure de plusieurs livres à succès dont «Le courage de dire». Conférencière et coach réputée, Isabelle Lord est reconnue pour son approche pragmatique et stimulante de la communication de gestion. Chaque billet de ce blogue est un instant de réflexion sur vos communications et une source de conseils éclairés et pertinents en mettre en pratique.

Isabelle Lord

Blogues similaires

Volte-face: Couche-Tard produira un premier rapport de développement durable

19/09/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. À la veille de l'assemblée annuelle, Couche-Tard s'assouplit sur le vote consultatif et la reddition de comptes.