Retour sur les prévisions FNB de 2016

Publié le 23/12/2016 à 13:37, mis à jour le 10/02/2017 à 08:39

Retour sur les prévisions FNB de 2016

Publié le 23/12/2016 à 13:37, mis à jour le 10/02/2017 à 08:39

Photo: 123rf.com

Pour les investisseurs canadiens détenant un portefeuille diversifié, les rendements ont certainement été au rendez-vous en 2016. Que ce soit par la bonne performance des marchés boursiers en fin d’année, de l’effet de la hausse du pétrole sur les petites capitalisations canadiennes ou de la bonne tenue des obligations jusqu’en octobre, il était difficile de perdre de l’argent en 2016.


Maintenant que l’année 2016 s’achève, j’en profite pour revenir sur les 4 prédictions FNB pour 2016 que j’ai faites l’année passée.


 #1 Les FNB auront une croissance record en 2016.


En 2016, l’actif sous gestion des FNB a augmenté de plus de 25G$ (un record) à un nouveau sommet de 115G$ (au moment d’écrire ces lignes). Cette progression d’environ 27% des actifs est due notamment à la hausse des marchés boursiers et à de nouvelles baisses de frais de gestion qui ont attiré de nouveaux investisseurs. 1 point!


#2 De nouveaux fournisseurs feront leur entrée.


Je m’attendais de voir au moins un nouveau fournisseur, peut-être deux, mais certainement pas à cinq nouveaux fournisseurs (Harvest, Wisdom Tree, Mackenzie, Hamilton et Sphere) qui ont fait exploser le nombre de FNB disponibles au Canada. 2016 a été une année record tant pour le nombre de nouveaux fournisseurs dans une année et du nombre de nouveau FNB ainsi que par la concrétisation du désir des fournisseurs de fonds communs de placement d’offrir aussi une gamme de FNB. Je ne serais donc pas surpris de voir plusieurs nouveaux fournisseurs tenter de profiter de ce créneau de distribution et lancer leur propre gamme de FNB. Avec une telle offre, le choix des FNB pour son portefeuille sera encore plus difficile en 2017. 1 point!


#3 Les FNB « conseillers » devraient disparaître


Ce changement ne s’est pas produit en 2016, mais on ne perd rien pour attendre. La plus grande divulgation des commissions de suivi ne favorisera pas ce type de produit. L’actif sous gestion de ces FNB a d’ailleurs baissé de 6% en 2016, à l’encontre de toute l’industrie. 0 point. Mise a jour 2017: Le 29 décembre Horizons a annoncé l'abolition prochaine de ces FNB conseillers. 1 point!


#4 Les frais moyens des FNB continueront de baisser


La guerre des prix s’est encore accentuée en 2016, avec une baisse significative des frais de gestion sur plusieurs FNB indiciels répliquant les grands indices de marchés. L’exposition au marché canadien est maintenant disponible à des frais de gestion de seulement 0.03%, au S&P500 à 0.08% et à un panier d’obligations canadiennes à 0.09%. Les 5 FNB ayant eu la plus forte croissance des actifs en 2016 sont d’ailleurs tous des FNB dont les frais de gestion sont inférieurs à 0.10%. Malgré une multitude de nouveaux FNB avec des frais plus élevés, les frais moyens ont donc quand même baissé de près de 3% à 0.32%. 1 point!


Résultat : 3 sur 4. Mise à jour 2017: 4/4, étant donné l'annonce de Horizons du 29 décembre sur l'abolition des FNB conseillers.


2016 a encore été une bonne année pour les FNB au Canada et 2017 s’annonce tout aussi mouvementée.


N’hésitez pas à m’écrire si vous aimeriez que j’aborde un sujet particulier dans ce blogue.


Je vous souhaite de très joyeuses fêtes!


À propos de ce blogue


Ian Gascon est président de Placements Idema (www.idema.ca), un gestionnaire de portefeuille qui propose des solutions de placements personnalisées, à faible coût et utilisant des fonds négociés en bourse (FNB). « Les FNB démystifiés » est le premier blogue francophone dédié aux fonds négociés en bourse au Canada. Suivez-nous aussi sur Twitter et facebook.

À propos de ce blogue

Ian Gascon est président de Placements Idema (www.idema.ca), un gestionnaire de portefeuille qui propose des solutions de placements personnalisées, à faible coût et utilisant des fonds négociés en bourse (FNB). «Les FNB démystifiés» est le premier blogue francophone dédié aux fonds négociés en bourse au Canada et Placements Idema est la première société au Canada à avoir lancé un service en ligne de gestion de portefeuille, maintenant mieux connu sous le terme «robot-conseiller».

Ian Gascon

Sur le même sujet

Des FNB sans frais de gestion. On y est presque!

17/08/2018 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. De nouveaux fonds à très faible coût ont été lancés récemment.

Voici pourquoi la fermeture de FNB au Canada va s'accélérer

15/06/2018 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. Proportionnellement, le Canada compte 3 fois plus de FNB qu'aux États-Unis. Exagérez-vous dites?

Blogues similaires

Le secret de la réussite en Bourse

Édition du 20 Juin 2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Il y a deux semaines, j'ai annoncé aux dirigeants de Les Affaires que cette chronique serait ma dernière. Il ...

Hockey : ces titres peuvent-ils la mettre dedans ?

Édition du 22 Septembre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Les matchs hors concours sont lancés et la saison approche à grands pas. Alors que les pools ...

Des obstacles à court terme pour les actions?

Mis à jour à 09:44 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Octobre a déjà mauvaise réputation. La Fed et la saison des résultats pourraient offrir des surprises.