Vous n’avez pas assez d’argent pour innover? Pensez partenariats

Publié le 28/06/2018 à 11:10

Vous n’avez pas assez d’argent pour innover? Pensez partenariats

Publié le 28/06/2018 à 11:10

Le concept de l’innovation a changé au fil des années. « L’innovation n’est plus limitée à de la gestion de projet qui valorise l’apport de nouvelles technologies. Elle prend désormais un virage aux racines profondément sociales au sein des organisations », soutient Laurent Simon, professeur titulaire au Département d’entrepreneuriat et innovation à HEC Montréal.


« L’innovation, poursuit-il, incite de plus en plus les entreprises à s’engager dans des pratiques d’ouverture ce qui se traduit par plusieurs impacts non seulement sur la culture de l’organisation, mais aussi sur la forme de leadership au sein de l’entreprise », indique le professeur qui est aussi cofondateur et directeur, à HEC Montréal, de Mosaic, un groupe de recherche, de transfert et de valorisation sur le thème de la gestion de la création dans la société de l’innovation. Laurent Simon animera la conférence Gestion de l’innovation, présentée par les Événements Les Affaires le 19 septembre prochain, à Montréal.


« Dans un tel contexte d’innovation, explique-t-il, ce n’est plus uniquement le dirigeant qui joue le rôle de leader au sein de l’entreprise. Cette approche incite les leaders à délaisser l’aspect autoritaire pour faire place à une culture de contribution. Une culture où le leadership est distribué et partagé au sein de l’organisation…ainsi qu’à l’extérieur des murs de l’entreprise. »


Et les PME dans tout ça?


Ce n’est pas parce que vous êtes une petite PME au budget serré que vous ne pouvez pas innover, insiste-t-il. « Pour ces petites et moyennes entreprises, il va de soi qu’innover, ça suppose de penser autrement. Elles doivent notamment s’appuyer sur les forces de leur (s) équipe (s), de leurs réseaux locaux. »


Contrairement aux grandes organisations, les PME n’ont pas accès aux mêmes réservoirs de ressources en matière de formations, d’expérimentations, de laboratoires. En revanche, les PME détiennent un atout bien à elles : la capacité de développer des relations de proximité avec leurs clientèles et leurs fournisseurs. Cet ancrage local constitue aux yeux du professeur Simon un effet de levier surprenant. « Pourvu qu’elles soient à l’écoute de leurs clients et de leurs fournisseurs, les PME ont l’avantage, enchaîne-t-il, de transformer plus aisément ces relations en partenaires d’innovation. »


Gestion de l'innovation


Des complicités innovantes


Notez que cette approche évolue depuis déjà une bonne dizaine d’années en mode silencieux. Elle prend toutefois de plus en plus ses aises depuis cinq ans, constate Laurent Simon. « Aujourd’hui, dit-il, on voit de nombreuses organisations rechercher une complicité de co-création de valeur entre elles et leurs partenaires. Laurent Simon cite en exemple l’entreprise Convectair, dont le PDG Bernard Pitre sera présent à la conférence, entouré de Stéphane Rochon, président d’Humania Assurance et de Mathieu Vigneault, président et directeur général de Trans-Tech. Les trois dirigeants discuteront de la prise de risque pour mieux innover.


Convectair qui souhaitait être plus agile dans le marché de l’habitation, s’est récemment associée avec une start-up experte en Internet des objets. « Nous ne disposions pas de cette expertise, explique M. Pitre. Grâce à cette collaboration innovante, Convectair et 2Klic ressortent tous les deux gagnants. En plus de bénéficier de cette nouvelle plateforme, nous aidons 2Klic à développer et commercialiser son produit », indique M. Pitre bien heureux de cette nouvelle relation d’affaires. 


 


À propos de ce blogue

En coulisses est le blogue des Événements Les Affaires. Nous vous proposons un accès privilégié aux meilleures pratiques de la communauté d’affaires québécoises qui sont partagées lors de nos conférences. Notre mission : vous présenter des idées concrètes afin de vous aider dans votre réflexion et répondre à certaines de vos préoccupations d'affaires.

Sur le même sujet

Comment Ottawa réduit l'anonymat des cryptomonnaies

12/06/2018 | François Remy

BLOGUE. Le ministère des Finances s'élance enfin sur la corde raide réglementaire avec de nouvelles obligations.

«Le déni est notre pire ennemi», soutient le PDG d’Investissement Québec

05/06/2018 | Martin Jolicoeur

Pierre Gabriel Côté veut éveiller les PME du Québec aux dangers réels du retard technologique.