Le plongeon du commerce en Chine : une tempête dans un verre d'eau ?

Publié le 10/03/2011 à 15:20, mis à jour le 05/04/2011 à 11:44

Le plongeon du commerce en Chine : une tempête dans un verre d'eau ?

Publié le 10/03/2011 à 15:20, mis à jour le 05/04/2011 à 11:44

L’habituel surplus commercial chinois s’est volatilisé en février. La Chine a  rapporté en effet un rare déficit commercial de 7,5 milliards de dollars.


C’est seulement la deuxième fois depuis 2004 que la Chine importe plus qu’elle exporte.


En fait, les exportations et les importations ont augmenté moins que prévu en février. Ces deux données servent aujourd’hui de prétexte, parmi d'autres,  aux investisseurs qui cherchaient une raison pour encaisser des gains en Bourse, après deux années de fort rebond.


Les investisseurs y voient un signe précurseur d’un ralentissement en Chine et ailleurs dans le monde, qui mettrait fin à la montée boursière.


Il ne faut pas sauter aux conclusions trop vite, croient deux économistes, qui s’attendent à ce que ce déficit se résorbe rapidement.


Les festivités d’une semaine entourant le Festival du printemps sont les principales responsables de la baisse du niveau d’activités, disent Mark Williams, de Capital Economics et Stéfane Marion, de la Financière Banque Nationale.


«  Au cours des deux premiers mois de l’année, les exportations ont crû de 21 %,  les importations, de 36 %. Cela indique bien que l’économie chinoise et mondiale se porte bien encore  », fait valoir M. Williams.


La Chine aurait enregistré un surplus commercial de 16 milliards de dollars si la hausse des prix des matières premières n’avaient pas gonflé la valeur des importations, ajoute-t-il.


Le bond de 50 % des exportations indiennes en février, et la hausse du taux directeur en Corée du Nord, sont deux autres signes que l’économie mondiale poursuit sa croissance et présage d’un rebond des exportations chinoises, dès le mois de mars, prédit pour sa part M. Marion.


Deux indicateurs américains précurseurs des exportations chinoises sont aussi de bon augure, disent les deux économistes. La hausse récente des nouvelles commandes et des nouvelles commandes de produits importés de l’indice américain des directeurs d’achat (ISM) indiquent que les exportations chinoises vers les Etats-Unis rebondiront au cours des prochains mois.


Il est intéressant de noter que pendant que les Bourses de l’Occident trébuchent, la Bourse de Shanghai est la meilleure Bourse en Asie, cette année. Cette Bourse a rebondi de 12 % depuis le 25 janvier. La Bourse de Shanghai a perdu 14 % en 2010, la pire performance parmi les dix plus grands parquets mondiaux.


L’indice de Shanghai s’est apprécié de 8,2 % depuis un mois.


Pour la première fois depuis 2009, les négociateurs d’options sont plus nombreux à acheter des options d’achat que des options de vente sur le fonds négocié en Bourse iShares China 25, rapporte l’agence Bloomberg. 

À propos de ce blogue

La Sentinelle de la Bourse se veut un blogue pour les investisseurs qui s¹intéressent aux rouages de la Bourse et aux marchés financiers. Son objectif : surveiller et débusquer des repères financiers pertinents pour prendre le pouls des Bourses et ainsi mieux aiguiller les décisions de placement de l¹investisseur.

Dominique Beauchamp
Sujets liés

Bourse

Blogues similaires

Le secret de la réussite en Bourse

Édition du 20 Juin 2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Il y a deux semaines, j'ai annoncé aux dirigeants de Les Affaires que cette chronique serait ma dernière. Il ...

Sortir du bois ou entrer dedans ?

Édition du 13 Octobre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Il y a de l'action en forêt. Depuis la mi-septembre, plusieurs titres forestiers sont sous pression.

Est-ce un mauvais moment pour investir en Bourse?

BLOGUE INVITÉ. Devriez-vous vendre vos titres lorsque les experts prédisent une correction boursière?