Bérard - Les 10 détaillants québécois perçus comme les plus responsables

Publié le 13/11/2013 à 11:49, mis à jour le 13/11/2013 à 13:44

Bérard - Les 10 détaillants québécois perçus comme les plus responsables

Publié le 13/11/2013 à 11:49, mis à jour le 13/11/2013 à 13:44

BLOGUE. Plus de 4 Québécois sur 10 seraient prêts à boycotter un détaillant qui n’a pas de politique d’achat et d’approvisionnement responsable. Et 32,1% en feraient autant pour les magasins qui n’offrent pas de produits et services éco-responsable. C’est ce que nous apprend l’étude « La valorisation par les Québécois de l’engagement responsable des détaillants », de Caroline Boivin et Fabien Durif, de l’Observatoire ESG UQAM de la consommation responsable.


Les Québécois reconnaissent un détaillant responsable à trois comportements.


1-Il traite ces deux principaux groupes cibles avec respect:


-ses employés en respectant leurs droits (95,3% des répondants accorde importance à ce critère);


-ses clients : il respecte les droits des consommateurs (94,4%) - garanties, service après-vente, etc. - et traite ses clients équitablement (89,0%).


2- Il ne se contente pas de parler, il agit. Le détaillant responsable a implanté des politiques formelles pour les achats de produits et services responsables (94,3% des réponses). Il possède un code d’éthique et de conduite (91,6% des réponses). Bon, ça c’est une première étape. Ça demeure une condition nécessaire mais non suffisante.


Le détaillant responsable publie chaque année un rapport de développement durable (91,3% des réponses). Ça aussi c’est une condition nécessaire mais, non suffisante. Un rapport demeure un rapport.


Le détaillant responsable ne présente pas ses produits pour plus verts qu’ils ne le sont. Ah ! Voilà une demande qui va plus loin. Elle témoigne d’un plus grand niveau de sophistication de la part des consommateurs. Il faut dire que les détaillants et les fabricants ont sur-utilisé les qualificatifs liés à l’environnement sur leurs emballages et dans leur campagne publicitaires. Normal que les consommateurs en fassent une overdose et deviennent sceptiques. Mais comment un consommateur peut-il juger si un produit est moins vert qu'il ne le proclame? C'est bien de se questionner, mais à quoi cela sert-il si la réponse est quasi-impossible à obtenir ou qu'elle exige des recherches fasitidieuses?


3- Un détaillant responsable soutient des causes. Ici, les réponses des consommateurs s’avèrent plus vagues. Près des deux tiers parlent de causes « humanitaires » au sens large. Près de la moitié citent l’aide aux pays en développement (49,8%). Et 44,7% parlent de développement de projets dans les pays pauvres. Ici on peut voir une nuance entre « aide aux pays en développement » et « projets dans les pays pauvres », les seconds tenant peut-être plus de commerce que d’aide. Mais disons que cette catégorie demeure la moins définie. Probablement parce que plus difficile à incarner et plus loin du quotidien des consommateurs.


Les 10 détaillants jugés les plus responsables aux yeux des Québécois

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueuse au journal Les Affaires et a dirigé le magazine Commerce pendant sept ans. Elle est régulièrement invitée à commenter l'actualité économique dans les médias. Auteure de trois livres (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi et J'ai perdu ma montre au fond du lac), elle emploie son énergie débordante à transmettre sa passion du monde des affaires et de l'économie. «Le fil de Diane» vous aidera à trouver votre chemin à travers la masse d'informations économiques disponibles sur Internet.

Diane Bérard

Sur le même sujet

Bérard - Une pétition pour légaliser le 8e groupe hôtelier au monde, airbnb

Mis à jour le 14/11/2013

BLOGUE. Connaissez-vous le site de location de maisons/appartements airbnb ? Lancé en 2008 à San ...

Bérard - Les gagnants des Oscars du management 2013 sont...

Mis à jour le 12/11/2013

BLOGUE. Le palmarès 2013 des 50 penseurs en gestion les plus influents au monde (Thinkers50) vient ...

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Serait-il temps de jouer Lowe's ?

Édition du 08 Décembre 2018 | François Pouliot

La fermeture de neuf magasins Rona au Québec a fait couler beaucoup d'encre dernièrement. Signal de faible intérêt ...

Êtes-vous au bord du burn-out?

11/12/2018 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Voici un moyen simple et précis de vous en faire une idée juste.