L’incontournable des finances personnelles

Offert par Les affaires plus

Publié le 06/02/2014 à 06:30

L’incontournable des finances personnelles

Offert par Les affaires plus

Publié le 06/02/2014 à 06:30

Février est à l’industrie financière ce que décembre est au commerce de détail : la période des grosses affaires. Et la machine marketing roule à plein. On vous rappelle depuis quelques semaines déjà que vous pouvez épargner sans effort, que la retraite à la ferme est à portée de la main, pour peu que vous ayez le plan.


Pourtant, la vérité est qu’un peu plus du tiers des Canadiens seulement auront contribué à leur REER cette année, selon un sondage de Sun Life. Selon cette enquête, la majorité des Canadiens affirment que leur situation financière ne s’est pas améliorée au courant en 2013.


Épargner n’est finalement pas si facile que ça. Et le retour à la terre s’annonce ardu.


On vous promet sécurité et rendement, mais n’est-ce pas mettre la charrue avant les bœufs ? Ne faudrait-il pas d’abord rechercher ce qui nous empêche d’épargner, et réapprendre à apprécier le confort que procure un gros bas laine ?


 



« Ne faudrait-il pas d’abord rechercher ce qui nous empêche d’épargner, et réapprendre à apprécier le confort que procure un gros bas laine ? »


C’est avec ces questions en tête que nous avons abordé le dossier REER de ce premier numéro enrichi de votre magazine. Avant de présenter des produits financiers (ce que nous ne manquons pas de faire tout de même !), nous proposons des pistes de réflexion sur la consommation et tentons de cerner les obstacles à l’épargne, et ce, à tous les âges.


C’est aussi dans cet esprit que nous entamons ce nouveau chapitre de l’histoire du magazine Les Affaires Plus. Sans faire de compromis sur la profondeur du contenu, nous offrirons les clés qui vous permettront de saisir tous les aspects des finances personnelles et de la planification financière, des notions de base aux concepts les plus complexes. C’est pourquoi nous consacrerons plus de pages à nos principaux dossiers, et que nous inclurons pour chacun d’eux une rubrique, « Jeu de base », qui explique le jargon et décortique les mécanismes et les concepts spécifiques d’un sujet donné.


À compter de ce numéro, vous pourrez lire plus sur les finances personnelles. Nous avons ajouté une dizaine de pages de contenu. En plus du dossier principal enrichi, nous vous offrons plusieurs rendez-vous, dont la page consacrée à la consommation « Combien ça coûte », et la chronique d’économie familiale signée par notre nouvelle collaboratrice, Sophie Stival.


Pour nous assurer que nos sujets visent juste et qu’ils répondent encore mieux à vos questions, nous avons formé un comité consultatif composé de spécialistes de l’industrie, qui aiguilleront notre réflexion sur les aspects incontournables à traiter.


Et bien sûr, le tout vous est livré dans un nouvel environnement visuel qui se veut tout, sauf ennuyeux.


Bonne lecture.


 

À propos de ce blogue

Les finances personnelles, ça consiste à gérer son argent au jour le jour en fonction d’objectifs plus ou moins éloignés. En regardant du bon angle, on constate qu’il s’agit d’un instrument pour réaliser ses ambitions et ses rêves. C’est avec humanité et une pointe d’humour que Daniel Germain compte aborder les finances personnelles dans ce blogue, dont l’objectif est de vous informer et de vous faire réagir. Daniel Germain assume la direction du magazine de finances personnelles Les Affaires Plus depuis 2002 et a développé de vastes connaissances sur le sujet.

Daniel Germain

Sur le même sujet

Les mauvaises raisons de souscrire une assurance vie

Il existe autant de mauvaises raisons d'acheter de l'assurance vie que de bonnes. Méfiez-vous ce arguments...

La planification successorale au-delà du testament

21/09/2018 | Carmela Guerriero

BLOGUE INVITÉ. La planification de notre inaptitude, c’est pour nous : nous serons encore là et vulnérable.