Pourquoi les pdg doivent s'inspirer de Warren Buffett

Offert par Les Affaires


Édition du 16 Mai 2015

Pourquoi les pdg doivent s'inspirer de Warren Buffett

Offert par Les Affaires


Édition du 16 Mai 2015

Warren Buffett devrait être un modèle pour les pdg, affirme Bernard Mooney. Photo: Bloomberg

Warren Buffett, l'investisseur, est largement connu. C'est un euphémisme, car sa performance et son approche ont fait de lui une légende dans l'univers du placement.


Toutefois, ce qui est fort curieux à mon avis, c'est que Warren Buffett, en tant que dirigeant de Berkshire Hathaway (NY, BRK.B, 143 $ US), soit si peu connu et encore moins imité.


Connaissez-vous plusieurs dirigeants de sociétés qui ont un bulletin d'excellence pendant 50 ans? La durabilité est exceptionnelle, qu'il s'agisse de sociétés à capital ouvert ou fermé. Cela, sans parler de la performance de Berkshire sous la gouverne de Warren Buffett : la valeur de son titre a été multipliée par 14 000 depuis 1965.


M. Buffett est loin d'être un secret bien gardé. Il décrit en détail chaque année dans son rapport annuel la façon dont il voit le monde des affaires et de la finance. Il explique, critique et conseille abondamment, dans un style clair qui ne demande pas tant de connaissances financières.


De plus, chaque année, il reçoit ses actionnaires à Omaha dans le cadre de l'assemblée la plus suivie du monde. Plus de 40 000 actionnaires y ont assisté en ce début de mai. Pendant plusieurs heures, M. Buffett et son partenaire de toujours, Charles Munger, répondent aux questions d'actionnaires, d'analystes et de journalistes.


Toutes les fois que j'ai assisté à cette assemblée, j'ai été frappé par la qualité de l'enseignement qu'on y retrouve, non seulement pour les investisseurs qui veulent faire plus d'argent en Bourse, mais aussi pour tous les hommes et femmes d'affaires, quels que soient leur secteur d'activité et leur fonction.


Ils sont des millions, ces investisseurs qui étudient attentivement chaque geste et chaque décision de Warren Buffett pour l'imiter. Par contre, ils se comptent sur les doigts d'une main (disons deux !), ces dirigeants qui font de même.


Quelques leçons de gestion


Pourtant, si vous dirigez une entreprise, il y a tant à apprendre de Warren Buffett et de la façon dont il a bâti Berkshire Hathaway et qu'il la gère. Par exemple, une des clés de la structure de sa société est le fait qu'il se retrouve au sommet avec une seule et unique responsabilité : la répartition du capital.


Cela devrait vous enseigner, cher président, que cela est votre responsabilité majeure. Laissez vos vice-présidents s'occuper des activités quotidiennes et consacrez tout votre temps à la meilleure utilisation de votre capital.


C'est ce qui a fait la grande réussite de Berkshire, en partant d'une mauvaise décision de placement. M. Buffett a souvent mentionné que sa prise de contrôle de Berkshire avait été une erreur, la société se dirigeant tout droit vers le déclin. Ce n'est pas une blague.


À propos de ce blogue

Chroniqueur au Journal Les Affaires, Bernard Mooney traite de la Bourse sous toutes ses facettes en s’adressant particulièrement aux investisseurs à long terme. Il est connu pour une vision misant sur le gros bon sens.

Bernard Mooney

Sur le même sujet

10 choses à savoir lundi

07/05/2018 | Alain McKenna

Présentez à un dragon sans passer à la télé, le moment Canada des startups, Facebook a plagié son appli de rencontres!

Pourquoi Buffett refuse de dépenser ses 116 milliards de liquidités

24/02/2018 | Yannick Clérouin

BLOGUE. Il voit un obstacle à pratiquement toutes les transactions potentielles.

Blogues similaires

Hockey : ces titres peuvent-ils la mettre dedans ?

Édition du 22 Septembre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Les matchs hors concours sont lancés et la saison approche à grands pas. Alors que les pools ...

Est-ce un mauvais moment pour investir en Bourse?

BLOGUE INVITÉ. Devriez-vous vendre vos titres lorsque les experts prédisent une correction boursière?

Des obstacles à court terme pour les actions?

BLOGUE. Octobre a déjà mauvaise réputation. La Fed et la saison des résultats pourraient offrir des surprises.