Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

Publié le 02/12/2022 à 14:30

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

Publié le 02/12/2022 à 14:30

(Photo: Getty Images)

Quels titres boursiers et rapports d'analystes ont retenu l'attention cette semaine? Voici une revue de presse qui regroupe divers textes boursiers.


28 novembre

Dans les nouvelles du marché:

• Les banques comptent sur une hausse des prêts face aux marchés houleux. Les grandes banques canadiennes devraient afficher une baisse de leurs bénéfices au quatrième trimestre, car les perturbations des marchés nuisent aux activités de gestion de patrimoine et la lenteur des transactions réduit les revenus des services bancaires d’investissement, effaçant les gains attendus des prêts aux entreprises.

• Ottawa dévoile sa politique indo-pacifique pour contrer la menace chinoise. Le Canada a dévoilé dimanche sa stratégie indo-pacifique tant attendue et annoncé des dépenses de 2,3 G$ pour renforcer la sécurité militaire et la cybersécurité dans la région, promettant de faire face à une Chine «perturbatrice» tout en collaborant avec elle sur la lutte aux changements climatiques et pour le commerce.

• Ventes record attendues pour le Cyberlundi, les acheteurs attendent les rabais. Les dépenses qui seront enregistrées lors du Cyberlundi, la plus importante journée d’achats en ligne aux États-Unis, devraient atteindre le chiffre record de 11,2 G$ US, car les rabais sur une foule d’articles, des vêtements aux téléviseurs, incitent les acheteurs à cliquer sur «ajouter au panier», même si l’inflation demeure élevée.

• Musk dit que le nombre d’inscriptions sur Twitter est à un sommet historique. Le directeur général de Twitter, Elon Musk, a affirmé que les nouvelles inscriptions sur la plateforme de médias sociaux n’ont jamais été aussi nombreuses, alors qu’il doit faire face à un exode massif d’annonceurs et d’utilisateurs vers d’autres plateformes en raison de préoccupations concernant la vérification des contenus et les discours haineux.

• Philip Morris détient maintenant 93% de Swedish Match, qui sera privatisée. Philip Morris International a annoncé qu’elle détenait désormais une participation suffisamment importante dans Swedish Match pour lancer un rachat obligatoire des actions restantes de son homologue suédoise et la retirer du marché boursier.

 

À surveiller:

Apple (AAPL, 148,11 $US): manque de iPhone pour le vendredi fou. Les ventes de iPhone durant la fin de semaine du vendredi fou seront de 8 millions d’unités comparativement à 10 millions l’année dernière, et ce, malgré la popularité du nouveau iPhone 14 Pro, signale Daniel Ives, analyste chez Wedbush. Et ce n’est pas parce que la demande n’était pas au rendez-vous, note-t-il. Le problème provient plutôt de l’offre.

Calian Group (CGY, 61,91 $): de bons résultats pour supporter la hausse du titre. Le cours de l’action de la société qui offre des technologies de pointe dans le secteur de la santé, de l’apprentissage et de l’information s’est apprécié de plus de 10% au cours de deux dernières semaines.

Groupe TMX (X, 137,81 $): bien positionné pour entamer 2023. À la suite de discussions avec les dirigeants du Groupe TMX qui détient entre autres la Bourse de Toronto, l’analyste de BMO Marchés des capitaux, Étienne Ricard, conclut que même en l’absence d’une reprise des activités de financement la firme est bien placée pour entamer l’année 2023, et ce, autant en ce qui concerne les revenus que les bénéfices.

 

Pour consulter les titres du 29 novembre, cliquez sur suivant.

Sur le même sujet

Titres en action: VerticalScope

Mis à jour à 19:17 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour à 17:09 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À la une

Bourse: Wall Street boosté par Facebook

Mis à jour à 18:56 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a limité ses pertes grâce au secteur des technos.

Alphabet déçoit avec des revenus et un bénéfice net inférieurs aux attentes

16:34 | AFP

Son titre perdait plus de 4% lors des échanges électroniques après la clôture de la Bourse.

Amazon dépasse les attentes avec plus de 149G$ de chiffre d’affaires au 4T

16:29 | AFP

À Wall Street, son titre perdait plus de 4% lors des échanges électroniques après la clôture de la Bourse.