À surveiller: BRP, Canadien National et Banque Royale

Publié le 30/11/2022 à 10:00

À surveiller: BRP, Canadien National et Banque Royale

Publié le 30/11/2022 à 10:00

Par Dominique Beauchamp

Canadien National (CNR, 169,90$): le retour d’un vétéran ferroviaire fait jaser

Le retour d’Edmond Harris, 73 ans, au sein du CN à titre de chef de l’exploitation, fait jaser Bay Street qui tente d’en comprendre toutes les ramifications.

Le titre du CN est d’ailleurs resté de glace au lendemain de l’annonce de cette nomination, malgré la longue feuille de route de Edmond Harris qui cumule 40 ans d’expérience ferroviaire, dont presque dix ans aux côtés du pionnier de la stratégie du chemin de fer de précision, Hunter Harrison.

Pour sa part, Konark Gupta de Banque Scotia se montre peu surpris si ce n’est qu’il remplace immédiatement Rob Reilly, 57 ans, qui s’était joint au CN en 2019 à la suite d’une longue carrière de 30 ans chez BNSF.

Depuis avril en effet, Edmond Harris agissait déjà à titre de consultant au CN afin d’appuyer la stratégie d’excellence du service que met en place la nouvelle présidente Tracy Robinson, elle-même embauchée après que des actionnaires activistes aient fait pression pour déloger Jean-Jacques Ruest, entre août et octobre 2021. Au 30 septembre, TCI Fund Management de Londres avait encore 5,4% des actions, ce qui en faisait le deuxième principal actionnaire.

En se fiant aux déclarations de Tracy Robinson, l’analyste s’attend à ce que le nouveau chef de l’exploitation implante la prochaine phase du plan d’exploitation déjà prévu et prépare aussi la nouvelle génération de dirigeants, à titre de mentor, incluant son futur successeur.

«À l’âge de 73 ans, nous ne nous attendons pas à ce qu’il mène la barre à long terme. Il devrait aider Tracy Robinson à accélérer le redressement des marges à court terme et l’atteinte des objectifs fixés à moyen terme», écrit-il. Il précise qu’Edmond Harris a côtoyé Tracy Robinson au Canadien Pacifique pendant un an, en 2010-2011.

Cette nomination ne suscite pas de nouvelles attentes à court terme puisque le CN roule déjà rondement, mais Konark Gupta pourrait revoir ses perspectives à long terme lorsque Edmond Harris s’adressera aux analystes, soit lors de la prochaine téléconférence en janvier ou lors de la journée des investisseurs de mai 2023, dit-il.

Pendant ses années au CN et chez CSX (CSX, 32,17 $US), les deux chemins de fer ont amélioré leur ratio d’exploitation de 500 et 750 points de pourcentage, respectivement. Cette mesure d’efficacité exprime les dépenses d’exploitation en proportion des revenus.

Il ne prévoit rien de tel cette fois-ci puisque «le ratio d’exploitation du CN est déjà repassé sous 60%», précise l’analyste de Banque Scotia.

Le seul risque qu’il entrevoit serait que le CN ne puisse atteindre les visées du chemin de fer avant que la retraite d’Edmond Harris ne sonne.

Konark Gupta maintient sa recommandation neutre et son cours-cible de 159$ parce que le récent rebond de 8% du titre depuis le 25 octobre a poussé l’évaluation à 21,4 fois le bénéfice prévu en 2023, soit 19% de plus que celle de ses semblables américains.

Banque Royale (RY, 133,77$): un prix fort pour HSBC Canada qui rapportera

Sur le même sujet

Retrouvez les résultats des grandes banques canadiennes

Mis à jour le 03/06/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les points saillants des derniers résultats financiers des banques canadiennes au T2 de 2024.

À surveiller: CGI, Banque Royale et Banque Nationale

31/05/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres CGI, Banque Royale et Banque Nationale? Voici des recommandations d’analystes.

À la une

L'éloge de la lenteur

EXPERT INVITÉ. Même si on prend des vacances, nos sociétés n’arrêtent pas de travailler pour nous.

Saputo: rien n'est encore gagné

11:22 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. Le titre de Saputo a bondi au-dessus de 30$ pour la 1re fois depuis d’un an.

Course à la direction du PLQ: Charles Milliard réfléchit, et se mouille sur le 3e lien

Mis à jour il y a 25 minutes | Dominique Talbot

Selon un sondage Léger, Milliard obtient pour le moment 1% des intentions de vote chez les militants libéraux.