Tribune Co. mettra à l'essai un bulletin de nouvelles télé sans chef d'antenne

Publié le 26/07/2010 à 14:14, mis à jour le 26/07/2010 à 16:29

Tribune Co. mettra à l'essai un bulletin de nouvelles télé sans chef d'antenne

Publié le 26/07/2010 à 14:14, mis à jour le 26/07/2010 à 16:29

Par lesaffaires.com

La chef d'antenne de CBS Katie Couric. Photo : Bloomberg

Pourriez-vous imaginer votre bulletin de nouvelles sans chef d’antenne? Le chef de la direction de Tribune Co, Randy Michaels, parie que les téléspectateurs texans répondront oui à cette question.


M. Michaels veut bousculer l’ordre établi dans le paysage télévisuel et mettre de l’avant un bulletin de nouvelles télévisées sans chef d’antenne, a-t-il confié au Wall Street Journal. Le chef du conglomérat médiatique en restructuration, propriétaire du Los Angeles Times, du Chicago Tribune et de 23 stations de télévisions locales, veut éviter la faillite en sortant des sentiers battus.


« Nous sommes sur le point de lancer un bulletin à Houston qui n’aura aucun présentateur, qui mettra de l’avant de belles images et de beaux textes, mais sans plateau, sans bureau ou sans quiconque qui se tiendra devant l’écran. Cela fonctionnera-t-il? C’est ce que nous verrons», affirme M. Michaels.


Ce nouveau format permettrait de réduire les frais de production des bulletins alors que les chefs d’antenne empochent des salaires stratosphériques aux États-Unis. Au début de l’année, le New York Post écrivait que la figure de proue des nouvelles à CBS Katie Couric gagnait 14 millions par année. Reste à savoir si les téléspectateurs voudront se passer de leur chef d’antenne.


 


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

Vidéo: Le recul de Dollarama n'inquiète pas François Rochon

GESTIONNAIRES EN ACTION. Dollarama a déçu au 2e trimestre, mais François Rochon ne s'en inquiète pas outre mesure.

Ce que révèle la chute de Dollarama, Transcontinental et Transat

BLOGUE. Parfois le comportement de titres individuels offre un échantillon de l'état d'esprit des investisseurs.

À surveiller: Dollarama, Transat et Dunkin' Brands

14/09/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Dollarama, Transat et Dunkin' Brands?