Mon carnet de santé dans une «blockchain»

Publié le 23/07/2018 à 13:22

Mon carnet de santé dans une «blockchain»

Publié le 23/07/2018 à 13:22

Par AFP

[Photo: Embleema]

La start-up Embleema a lancé aux États-Unis et en France son application permettant aux particuliers de stocker leurs données de santé dans une chaîne de blocs.


La start-up américano-française Embleema du Français Robert Chu a lancé aux États-Unis et en France son application permettant aux particuliers de stocker leurs données de santé dans une blockchain, pour pouvoir ensuite les partager avec qui l'on veut, et notamment les médecins.


D'ici un an, le système devrait permettre à chaque patient de vendre ces données de santé, par exemple à des laboratoires de recherche ou à des entreprises pharmaceutiques.



Aux États-Unis, l'application permet de stocker le dossier médical du patient. En France, où ce dossier médical (DMP) est encore en cours de développement, l'application ne permet pour l'instant que de stocker ses données provenant d'objets connectés de la marque Fitbit.


Les patients doivent acheter des jetons émis par Embleema pour mettre leurs données de santé sur la blockchain en question. Ils seront rémunérés en jetons à chaque fois qu'ils accepteront de partager ces données avec un tiers.


 

À suivre dans cette section


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre

À la une

Tesla Canada poursuit le gouvernement de l'Ontario

Tesla conteste la décision du gouvernement de Rob Ford d'éliminer les subventions à l'achat de véhicules électriques.

La Vie en Rose achète l'ancienne usine de Mondelez

16/08/2018 | Martin Jolicoeur

La Vie en Rose déménagera son siège social dans l'ancienne manufacture de biscuits Oreo.

Labplas: un déménagement qui ravit les employés et la direction

16/08/2018 | Claudine Hébert

PME DE LA SEMAINE. Le déménagement de Labplas aurait pu devenir un sérieux casse-tête, n'eût été d'un coup de chance.