Electronic Arts veut investir 500M$ à Montréal

Publié le 06/04/2017 à 17:08

Electronic Arts veut investir 500M$ à Montréal

Publié le 06/04/2017 à 17:08

Par Denis Lalonde

(Image: capture d'écran)

Electronic Arts veut faire un retour en force à Montréal. 


Ayant surtout attiré l'attention ces dernières années pour les fermetures des studios Playing Mantis et Visceral Games, Electronic Arts (EA) souhaite créer 500 emplois à Montréal au cours des 10 prochaines années dans Motive Studios, qui se spécialisera dans la création de jeux d'action et d'aventure.


La directrice générale du bureau montréalais d'EA, Jade Raymond, n'était pas disponible pour commenter l'annonce. 


À Montréal, EA possède également un studio de sa filiale Bioware, derrière la franchise Mass Effect, et une équipe qui se consacre au développement du moteur de jeu Frostbite.


Au total, les investissements d’EA au Québec sont estimés à 500 millions de dollars, en incluant le personnel, les installations et «d’autres types d’investissements».


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché de l'habitation

Mardi 04 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 05 décembre

Sur le même sujet

Ces cinq entreprises disparaîtront-elles ou causeront-elles la surprise de 2018?

02/01/2018 | Alain McKenna

BLOGUE. Il n'y a pas d'entreprise «too big to fail» dans les technos…

Pourquoi ce vieux modèle d'affaires séduit Apple et tant d'autres

Édition du 09 Septembre 2017 | Yannick Clérouin

CHRONIQUE. On le croyait voué au déclin, mais il est devenu une véritable vache à lait pour ces technos.

À la une

Facebook: bond des résultats et nombre d'utilisateurs en hausse

17:04 | AFP

Facebook, englué dans le scandale de la fuite de données personnelles, a annoncé des résultats trimestriels en hausse.

Facebook publie des résultats attendus, les premiers depuis le scandale des données

06:38 | AFP

Le groupe a répété qu'il ne s'attendait pas à un impact significatif sur ses activités.

Amazon et Google suspendues à Wall Street

14:01 | AFP

L'opérateur de la Bourse de New York a suspendu quelques titres, et non des moindres, pour des raisons techniques.