Trois poursuites ont été intentées contre Marriott et Starwood

Publié le 11/12/2018 à 14:54

Trois poursuites ont été intentées contre Marriott et Starwood

Publié le 11/12/2018 à 14:54

Par La Presse Canadienne
Un marteau de juge

[Photo: 123rf]

Des clients canadiens de la chaîne d’hôtels Marriott International (MAR) ont engagé une série d’actions collectives contre la bannière et sa marque Starwood dans la foulée d’une récente brèche de sécurité.


Au moins trois poursuites ont été intentées contre la société américaine derrière les marques W Hotels, St. Regis, Sheraton et Westin.


Des documents judiciaires montrent que les plaignants, qui habitent Toronto et Montréal, accusent la société de négligence. Ils allèguent que Marriott et Starwood étaient "imprudents" et qu’ils ont omis de protéger leurs informations personnelles.


Les allégations n’ont pas été prouvées devant les tribunaux.


Marriott a refusé de discuter des cas, affirmant que la société ne commentait pas les litiges en cours.


La chaîne hôtelière a révélé le mois dernier que des pirates informatiques avaient volé des informations de contact, de carte de crédit, de passeport et de voyage appartenant à un nombre maximal de 500 millions de clients sur une période de quatre ans.


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Dollarama lance sa boutique en ligne

Les articles sont vendus à la caisse.

Expérience client: un séjour à Paris

Être client à Paris... Du calme. Mon expérience n'a pas été celle que vous imaginez.

Voici pourquoi les enfants des milléniaux conduiront avec leur voix…

BLOGUE. Un indice : c’est grâce à une technologie développée à Montréal.