Facebook Dating, le nouveau Tinder?

Publié le 08/11/2018 à 10:11

Facebook Dating, le nouveau Tinder?

Publié le 08/11/2018 à 10:11

Par La Presse Canadienne

[Photo: Getty Images]

Mark Zuckerberg est prêt à se transformer en Cupidon pour les Canadiens.


Facebook tentera de rapprocher les utilisateurs de sa plateforme grâce à un nouvel outil de rencontres qui fait ses débuts nord-américains au Canada, jeudi.


Facebook Dating, qui a fait l’objet d’un projet pilote en Colombie, permet aux utilisateurs de créer un profil distinct de leur page Facebook habituelle, à l’abri des regards de leurs amis.


La société recommandera des utilisateurs avec lesquels les participants ne sont pas déjà amis, mais avec qui ils partagent des préférences, des intérêts et, s’ils le souhaitent, des amis communs, des groupes ou des événements.


L’outil permettra les conversations par texte seulement, dans le but de minimiser les « rencontres occasionnelles » en établissant des relations à long terme et tentera de freiner les arnaqueurs qui utilisent une fausse identité en ligne pour tromper, en important les âges et les lieux de résidence à partir des profils Facebook traditionnels des utilisateurs.


Le lancement canadien de Facebook Dating arrive alors que le géant de la technologie fait face à des préoccupations de confidentialité à la suite d’une série de violations de données. L’histoire la plus médiatisée est arrivée l’hiver dernier, lorsque la société a admis que les données de près de 50 millions d’utilisateurs avaient été utilisées à mauvais escient par la société Cambridge Analytica. La vie privée des utilisateurs a été à nouveau menacée en septembre lorsque la société a signalé une violation de sécurité majeure dans laquelle 50 millions de comptes auraient pu être consultés par des pirates.


Certains experts ont déclaré que l’outil de rencontres soulèverait ses propres préoccupations en matière de confidentialité et qu’il est peu probable qu’elle apaise les inquiétudes relatives à la plateforme même si Mark Zuckerberg a déjà déclaré que « nous avons conçu cette solution en tenant compte de la confidentialité et de la sécurité dès le départ ».


Tamir Israel, avocat à la Clinique d’intérêt public et de politique d’Internet du Canada Samuelson-Glushko, se demande à quel point les profils Facebook et de rencontres d’un utilisateur seront vraiment distincts, car ils seront contenus dans la même application.


« Les gens penseront qu’il y a un certain degré d’isolation parce qu’ils décident de ce qui va figurer sur leur profil (de rencontres), mais nous avons vu à maintes reprises qu’il est difficile de maintenir ce type de séparation », a déclaré M. Israel.


Les préoccupations en matière de confidentialité sont la raison pour laquelle Facebook a introduit son outil Dating avec une série de mesures pour assurer « l’intégrité et la sécurité », a indiqué Charmaine Hung, gestionnaire des programmes techniques de Facebook.


Il existera notamment une fonctionnalité permettant de bloquer des personnes et d’empêcher des utilisateurs de manifester leur intérêt plus d’une fois, si l’autre personne n’a pas répondu.


Si un utilisateur est submergé de correspondances ou veut prendre une pause, il pourra suspendre l’outil Dating temporairement. Et s’il décide que l’application ne lui convient pas, il pourra choisir de ne plus l’utiliser et toutes ses données de l’outil seront détruites, a promis Mme Hung.


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Comment les gilets jaunes pourraient changer la France

14/12/2018 | François Normand

ANALYSE - Les gilets jaunes sont le symptôme d'un malaise profond. Et cela va bien au-delà du pouvoir d'achat.

Bourse : les gagnants et perdants de la semaine

14/12/2018 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont le plus marqué la semaine? Facebook, Lululemon, Bombardier et... un producteur de mari.

10 choses à savoir cette fin de semaine

15/12/2018 | Alain McKenna

Le nombre de fumeurs aux États-Unis atteint un creux historique, 127 pays comptent bannir le plastique jetable...