Trump: «Nous allons faire payer les pays qui profitent des Etats-Unis»

Publié le 12/02/2018 à 13:59

Trump: «Nous allons faire payer les pays qui profitent des Etats-Unis»

Publié le 12/02/2018 à 13:59

Par AFP

Le président américain Donald Trump a menacé lundi de nouvelles représailles contre les partenaires commerciaux des Etats-Unis, y compris les «soi-disant alliés» de Washington.


«Nous allons faire payer les pays (...) qui profitent des Etats-Unis. Certains d'entre eux sont de soi-disant alliés, mais ne sont pas alliés sur le commerce», a assuré le dirigeant républicain lors d'une réunion sur les infrastructures avec plusieurs responsables, à laquelle assistaient des journalistes.


Il a alors évoqué la mise en place d'une «taxe réciproque», sans donner plus de précisions. «Vous en entendrez parler cette semaine et dans les mois à venir», a assuré le président.


«Nous ne pouvons pas continuer à laisser d'autres pays profiter de nous», a martelé M. Trump, déplorant notamment que les Etats-Unis « perdent des sommes importantes avec la Chine, le Japon et la Corée du Sud».


S'adressant à son secrétaire au Commerce, Wilbur Ross, M. Trump a demandé: «Tu es d'accord avec ce que j'ai dit sur la taxe?»


«Nous avons tellement donné de façon unilatérale, que beaucoup de ces activités commerciales sont des blessures que nous nous infligeons à nous-même», a répondu ce dernier, validant l'analyse du président.


Donald Trump a retiré Washington de l'accord transpacifique global et progressiste (CPTPP pour son acronyme en anglais) et est en train de renégocier l'Aléna, un accord de libre-échange scellé entre son pays, le Canada et le Mexique en 1994.


Il revendique de longue date une politique de fermeté sur le commerce et dénonce régulièrement les stratégies «désastreuses» de ces prédécesseurs à ce sujet.


«La vérité est que c'était de la fainéantise, après la Seconde Guerre mondiale nous avons aidé l'Allemagne et aidé tous les pays et nous avons aidé la Corée après la guerre de Corée», a-t-il déclaré lundi.


«Et les accords sont en gros restés les mêmes et ils sont devenus très riches et ils auraient pu payer une somme énorme et nous rembourser, mais rien ne s'est produit», a encore déploré le président américain.


 

À suivre dans cette section


image

eCommerce B2B

Mardi 29 mai


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

ZTE: Trump dit travailler à une issue avec Pékin

14/05/2018 | AFP

«Nos agences de renseignement ont prévenu que les téléphones ZTE posent une grosse menace de cybersécurité.»

Nucléaire iranien : la dangereuse insouciance de Donald Trump

12/05/2018 | François Normand

ANALYSE - Le retrait des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien pourrait avoir de graves conséquences.

OPINION Le plan de match de Kim Jong-un
04/05/2018 | François Normand
Macron fait la morale commerciale aux Américains
Mis à jour le 25/04/2018 | LesAffaires.com et AFP
Un «gazouillis» de Trump remplume le huard
16/04/2018 | LesAffaires.com et AFP

À la une

Où se trouvent les plus grands employeurs du Québec?

Édition du 19 Mai 2018 | Julien Abadie

LES 500 | Nous avons créé cette carte interactive des sièges des plus grandes entreprises québécoises.

Le classement des 500 plus grandes entreprises du Québec

Édition du 19 Mai 2018 | Les Affaires

Le classement des plus importantes entreprises québécoises en 2018.

Les 500 en quelques chiffres

Édition du 19 Mai 2018 | Les Affaires

Nous avons trituré les données pour dresser le portrait des 500 plus grandes entreprises du Québec. Voici leur visage.