Normand Laprise: «Ça ne me dit rien l'agneau du Québec»

Publié le 23/05/2018 à 13:45

Normand Laprise: «Ça ne me dit rien l'agneau du Québec»

Publié le 23/05/2018 à 13:45

Par Denis Lalonde

En direct de C2 Montréal, Normand Laprise, co-propriétaire du restaurant Toqué et de la Brasserie T, parle de l’importance d’une politique de traçabilité pour l’industrie agro-alimentaire.


Certaines étiquettes ne reflètent pas la véritable origine des aliments. C'est un enjeu collectif. «Le consommateur a une responsabilité, il doit demander plus que du veau du Québec, savoir d'où cela vient», explique Normand Laprise, qui veut développer les projets de Brasserie T sur la Rive Sud et la Rive Nord par lesquels il veut donner toute la transparence sur les produits.



Chez Toqué, le chef veut de la traçabilité avec une cuisine de production dans laquelle il achète ses produits comme l'agneau tout entiers. Il pense à transformer son restaurant en boutique ou comptoir du côté de Parc-Extension pour permettre aux clients d'accéder à ces produits.


Car «quelqu'un qui fait un agneau commercial, il l'élève en quatre mois. Mais l'artisan avec lequel je travaille, le nourrit et l'abrite deux mois de plus.  Ce producteur doit recevoir en échange de cette plus-value», explique Normand Laprise.


 

À suivre dans cette section


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Le Canada doit se préparer à un Brexit «dur»

Il y a 17 minutes | François Normand

ANALYSE - À moins d'une surprise, le libre-échange entre le Canada et le Royaume-Uni prendra fin. Il faut s'y préparer.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

18/01/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres boursiers qui ont le plus marqué la semaine? Du nombre: du pétrole, du yoga et du... cannabis.

Une perspective à long terme remet les pendules à l'heure

18/01/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Malgré nos impressions, la volatilité en 2018 était un peu sous la moyenne des 20 dernières années.