Les employeurs plus généreux ou radins à Noël?

Publié le 10/12/2012 à 10:29, mis à jour le 10/12/2012 à 13:27

Les employeurs plus généreux ou radins à Noël?

Publié le 10/12/2012 à 10:29, mis à jour le 10/12/2012 à 13:27

Par Olivier Schmouker

Le party permet de célébrer les réussites de l'année. Photo: DR

À l'occasion du party de Noël, pensez-vous que votre employeur va se montrer généreux, ou radin? C'est-à-dire, va-t-il organiser à ses employés une belle réception, une moins belle que l'an dernier, voire carrément pas de réception du tout?


À ces interrogations, 60% des Québécois ont dit qu'ils s'attendaient à avoir un party de Noël au bureau cette année, et qu'ils pensaient (pour 63% d'entre eux) qu'il serait similaire à celui de 2011, dans le cadre d'un sondage de BMO. Ce sont les Québécois qui semblent ainsi le plus célébrer Noël au bureau à l'échelle du Canada, la moyenne nationale étant de 53%.


Autrement dit, 1 Québécois sur 4 (24%) considère qu'il n'y aura pas de party de Noël à son bureau cette année. Et 17% n'en ont aucune idée.


Crise économique oblige, 14% des Québécois pensent que la fête sera plus modeste que l'année passée. Toutefois, 10% estiment qu'elle devrait, au contraire, être plus grandiose.


«Compte tenu du contexte économique difficile, il est encourageant de voir que de nombreux employeurs sont encore disposés à reconnaître l'apport de leurs employés et à célébrer les réussites de l'année», dit Steve Murphy, premier vice-président, services bancaires aux entreprises, de BMO.


Ce sondage a été réalisé par Pollara Strategic Insights à l'aide d'entrevues en ligne effectuées auprès d'un échantillon de 1 000 Canadiens âgés de 18 ans et plus, entre les 23 et 27 novembre 2012. Un échantillon aléatoire de la même taille aurait une marge d'erreur de +/-3,1 %, 19 fois sur 20.

Sur le même sujet

Les trois lois fondamentales de la créativité

BLOGUE. Des lois établies, après mûres réflexions, par le prodige qu'était Isaac Asimov.

Comment fonctionne Google? Eric Schmidt vous l'explique

21/10/2014 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Un voile de mystère enveloppe Google. Levons-le ensemble, en douceur, avec l'aide de son président du conseil.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Bourse: la fusillade à Ottawa fait plonger les indices nord-américains

Mis à jour à 16:34

La fusillade à Ottawa a fait plonger les marchés boursiers de Toronto et de New York.

Le pétrole recule fortement, à son plus bas depuis juin 2012

15:46

Un bond plus important que prévu des stocks pétroliers américains plombe les titres du secteur à Toronto.

Lise Watier se lance dans la vodka

Il y a 53 minutes | Valérie Lesage

Après avoir connu le succès international dans les cosmétiques, Lise Watier lance la première vodka québécoise