La gaffe de Kenneth Cole sur Twitter

Publié le 08/02/2011 à 16:45, mis à jour le 06/01/2012 à 12:15

La gaffe de Kenneth Cole sur Twitter

Publié le 08/02/2011 à 16:45, mis à jour le 06/01/2012 à 12:15

Par Premium

Le designer Kenneth Cole a commis une lourde erreur, en tentant une campagne publicitaire «originale» sur Twitter. Il a envoyé le tweet suivant :


Milions are in uproar in #Cairo. Rumor is they heard our new spring collection is now available online at http://bit.ly/KCairo - KC


L’erreur? Non pas d’avoir tenté de coller à une actualité pour vendre ses produits. Mais un seul signe : #.


Pourquoi? Parce qu’en écrivant dans un tweet «#Cairo», ça a envoyé son message à toutes les personnes qui suivaient l’actualité brûlante des soulements populaires contre le dirigeant égyptien Hosni Moubarak. Ça a parasité la discussion. Ni plus ni moins.


«C’est comme si quelqu’un débarquait dans une réunion des Alcooliques Anonymes et coupait la parole des uns et des autres pour dire qu’il avait son sofa à vendre», illustre Alexandra Samuel, directrice du Social + Interactive Media Centre de l’Emily-Carr University.


Plus : Kenneth Cole’s social media marketing lesson (HBR)

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Qu'est-ce qui amène vos employés à faire du présentéisme?

BLOGUE. Certains sont prompts à faire du présentéisme, d'autres pas. Voici pourquoi. Et surtout, comment y remédier.

Pour répondre à tous les appétits

Édition du 07 Mars 2015 | Claudine H√©bert

Que ce soit sur le plan du format ou du contenu, la formation continue s'adapte au fil des ans en fonction des besoins ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Les fournisseurs de Target Canada se préparent à un bras de fer

Une réclamation de 1,9 G$ à l'endroit du détaillant insolvable pourrait influencer les montants versés aux créanciers.

Le fisc est-il injuste avec les familles recomposées?

BLOGUE. La fiscalité réserve parfois des mauvaises surprises à ceux qui forment une nouvelle famille.

Monique Leroux en mode séduction chez les Britanniques

14:44 | Marie-Claude Frenette

La patronne de Desjardins, en visite à Londres, vante les mérites de la métropole québécoise.