La gaffe de Kenneth Cole sur Twitter

Publié le 08/02/2011 à 16:45, mis à jour le 06/01/2012 à 12:15

La gaffe de Kenneth Cole sur Twitter

Publié le 08/02/2011 à 16:45, mis à jour le 06/01/2012 à 12:15

Par Premium

Le designer Kenneth Cole a commis une lourde erreur, en tentant une campagne publicitaire «originale» sur Twitter. Il a envoyé le tweet suivant :


Milions are in uproar in #Cairo. Rumor is they heard our new spring collection is now available online at http://bit.ly/KCairo - KC


L’erreur? Non pas d’avoir tenté de coller à une actualité pour vendre ses produits. Mais un seul signe : #.


Pourquoi? Parce qu’en écrivant dans un tweet «#Cairo», ça a envoyé son message à toutes les personnes qui suivaient l’actualité brûlante des soulements populaires contre le dirigeant égyptien Hosni Moubarak. Ça a parasité la discussion. Ni plus ni moins.


«C’est comme si quelqu’un débarquait dans une réunion des Alcooliques Anonymes et coupait la parole des uns et des autres pour dire qu’il avait son sofa à vendre», illustre Alexandra Samuel, directrice du Social + Interactive Media Centre de l’Emily-Carr University.


Plus : Kenneth Cole’s social media marketing lesson (HBR)

Sur le même sujet

Des normes de santé pour les entreprises

22/01/2015 | Marie Lyan

Les chefs d’entreprises peuvent s’appuyer sur plusieurs normes, comme celle du groupe Entreprises en ...

La solidarité féminine, mythe ou réalité au travail?

22/01/2015 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Une Ă©tude apporte un tout nouvel Ă©clairage sur cette interrogation. Attendez-vous Ă  quelques surprises!

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Des expériences pour grandir

Édition du 17 Janvier 2015 | GĂ©raldine Martin

Je crois beaucoup aux coups de foudre professionnel. Vous rencontrez quelqu'un et, tout d'un coup, sans crier gare, ...

Mon éducation financière - Pour vos épargnes : REER ou CELI ?

21/01/2015 | Les Affaires

Tout le monde veut mettre de l’argent de côté, pour les vacances, pour la retraite, ou pour les ...

Grèce: préparez-vous à une nouvelle tragédie grecque

ANALYSE. Peu importe le résultat de l'élection de dimanche, la Grèce se prépare à vivre des moments difficiles.