Les entreprises hésitent à vous laisser travailler chez vous

Publié le 26/04/2013 à 08:21, mis à jour le 26/04/2013 à 08:21

Les entreprises hésitent à vous laisser travailler chez vous

Publié le 26/04/2013 à 08:21, mis à jour le 26/04/2013 à 08:21

Par Stéphane Rolland

Photo:Bloomberg

Même si la majorité des employeurs qui tentent l'expérience apprécient les impacts positifs du télétravail, les entreprises canadiennes craignent que cette liberté ne nuise à la productivité, selon un sondage commandé par la Banque de Montréal.


Les entreprises canadiennes hésitent à laisser les Canadiens travailler à la maison. Elles sont 61% à craindre une répercussion « défavorable sur le moral ». La perte de productivité inquiète 53% d’entre elles.


Pourtant, la majorité des entreprises qui tentent l’expérience semblent satisfaites, toujours selon le sondage. Parmi elles, 65% estiment que le télétravail a été positif pour la productivité. Selon 58% des employeurs, la qualité du produit s’est améliorée.


Autres avantages, 64% estiment que le moral des travailleurs et la capacité de les retenir s’en trouvent améliorés. Les répondants sont 54% à faire état d’une réduction des frais généraux de bureaux.


Au Canada, près de 23% des entreprises offrent la possibilité d’effectuer ses tâches en télétravail. Cette proportion monte à 47% pour les grandes sociétés.


Le Québec ne fait pas exception avec 23% des entreprises qui offrent le télétravail. L’Alberta trône en tête avec un taux de 34%. Ce taux est le plus faible dans les provinces maritimes à 16%.


 


 

À suivre dans cette section

Ce qui fait courir les foules
Édition du 29 Novembre 2014 | Dominique Froment

Sur le même sujet

Qui sont les chômeurs d'aujourd'hui?

28/11/2014 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Voici un portrait inédit des chômeurs d'aujourd'hui au Québec. Attendez-vous à quelques surprises...

Le mythe de l'emploi atypique au Québec déboulonné

Travailleurs indépendants seuls, salariés à temps partiel permanents... voici un aperçu du travail atypique au Québec.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Quand une transaction d'initié devient-elle significative? Trois exemples concrets

28/11/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Voici les caractéristiques des transactions d'initiés qui attirent mon attention.

Un outil en ligne pour calculer le coût réel des frais de garde

Mis à jour le 28/11/2014 | Daniel Germain

Québec met en ligne un simulateur qui permet de calculer l'impact de la modulation des frais de garde pour les familles.

Qui sont les chômeurs d'aujourd'hui?

28/11/2014 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Voici un portrait inédit des chômeurs d'aujourd'hui au Québec. Attendez-vous à quelques surprises...