Les entreprises hésitent à vous laisser travailler chez vous

Publié le 26/04/2013 à 08:21, mis à jour le 26/04/2013 à 08:21

Les entreprises hésitent à vous laisser travailler chez vous

Publié le 26/04/2013 à 08:21, mis à jour le 26/04/2013 à 08:21

Par Stéphane Rolland

Photo:Bloomberg

Même si la majorité des employeurs qui tentent l'expérience apprécient les impacts positifs du télétravail, les entreprises canadiennes craignent que cette liberté ne nuise à la productivité, selon un sondage commandé par la Banque de Montréal.


Les entreprises canadiennes hésitent à laisser les Canadiens travailler à la maison. Elles sont 61% à craindre une répercussion « défavorable sur le moral ». La perte de productivité inquiète 53% d’entre elles.


Pourtant, la majorité des entreprises qui tentent l’expérience semblent satisfaites, toujours selon le sondage. Parmi elles, 65% estiment que le télétravail a été positif pour la productivité. Selon 58% des employeurs, la qualité du produit s’est améliorée.


Autres avantages, 64% estiment que le moral des travailleurs et la capacité de les retenir s’en trouvent améliorés. Les répondants sont 54% à faire état d’une réduction des frais généraux de bureaux.


Au Canada, près de 23% des entreprises offrent la possibilité d’effectuer ses tâches en télétravail. Cette proportion monte à 47% pour les grandes sociétés.


Le Québec ne fait pas exception avec 23% des entreprises qui offrent le télétravail. L’Alberta trône en tête avec un taux de 34%. Ce taux est le plus faible dans les provinces maritimes à 16%.


 


 

Sur le même sujet

Est-ce que la technologie mettra au chômage les traducteurs?

24/02/2015 | Julien Brault

BLOGUE. Google Traduction s’améliore grâce au volume croissant de textes traduits par des humains téléversés sur le Web.

Regain de confiance envers les économistes

Édition du 21 Février 2015 | Les Affaires

Quelles professions enregistrent le plus fort gain de confiance, de 2013 à 2015 ? Les militaires, les économistes et ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

REER : 4 étapes pour les retardataires

Mis à jour à 08:45 | Dominique Lamy

Impossible de procrastiner davantage : vous n’êtes qu’à quelques heures de la date butoir.

Warren Buffett: sa performance, son successeur, ses placements

11:02

Voici quelques-uns des passages clés de la très populaire lettre annuelle de l'Oracle d'Omaha.

CSeries: Boeing et Airbus ont peur, selon Bombardier

27/02/2015 | Martin Jolicoeur

Qu’elle y croit ou non, la direction de Bombardier a affiché une confiance à la limite de l'insolence.