Les entreprises hésitent à vous laisser travailler chez vous

Publié le 26/04/2013 à 08:21, mis à jour le 26/04/2013 à 08:21

Les entreprises hésitent à vous laisser travailler chez vous

Publié le 26/04/2013 à 08:21, mis à jour le 26/04/2013 à 08:21

Par Stéphane Rolland

Photo:Bloomberg

Même si la majorité des employeurs qui tentent l'expérience apprécient les impacts positifs du télétravail, les entreprises canadiennes craignent que cette liberté ne nuise à la productivité, selon un sondage commandé par la Banque de Montréal.


Les entreprises canadiennes hésitent à laisser les Canadiens travailler à la maison. Elles sont 61% à craindre une répercussion « défavorable sur le moral ». La perte de productivité inquiète 53% d’entre elles.


Pourtant, la majorité des entreprises qui tentent l’expérience semblent satisfaites, toujours selon le sondage. Parmi elles, 65% estiment que le télétravail a été positif pour la productivité. Selon 58% des employeurs, la qualité du produit s’est améliorée.


Autres avantages, 64% estiment que le moral des travailleurs et la capacité de les retenir s’en trouvent améliorés. Les répondants sont 54% à faire état d’une réduction des frais généraux de bureaux.


Au Canada, près de 23% des entreprises offrent la possibilité d’effectuer ses tâches en télétravail. Cette proportion monte à 47% pour les grandes sociétés.


Le Québec ne fait pas exception avec 23% des entreprises qui offrent le télétravail. L’Alberta trône en tête avec un taux de 34%. Ce taux est le plus faible dans les provinces maritimes à 16%.


 


 

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Une menace réelle pour les régions

18/09/2014 | Serge Lemieux

BLOGUE. 70% des PME ne veulent pas croître. Une grave menace pour les régions du Québec!

La cinquantaine... et puis?

Édition du 13 Septembre 2014 | Danièle Henkel

Que ce soit sur les réseaux sociaux, par courriel ou encore en échangeant avec vous pendant mes conférences ou lors ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

10 choses à savoir mardi

Il y a 21 minutes | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

Target moins chère que Walmart, l'A320 Neo d'Airbus aussi économe que le CSeries, Netflix désobéit au CRTC...

Hedge Funds: la Caisse de dépôt n'imitera pas Calpers

07:21 | Jean Gagnon

La Caisse de dépôt et placement du Québec ne se retirera pas des fonds de couverture même s'ils ont perdu du lustre.

Savez-vous reconnaître une opportunité?

BLOGUE. L'opportunité? Est-ce un coup de chance? Ou est-ce le fruit d'un travail acharné? Voici comment le savoir.