L'architecte, protagoniste de la transformation par l'innovation

Offert par Les Affaires


Édition du 16 Décembre 2017

L'architecte, protagoniste de la transformation par l'innovation

Offert par Les Affaires


Édition du 16 Décembre 2017

[Photo : 123RF]

Vous est-il déjà arrivé d'être confronté à l'évidence d'un dysfonctionnement structurel au sein de votre organisation ? Vous avez l'impression d'avancer en arrière et vos équipes cherchent comment emboîter le pas vers l'avant. Pourtant, vous voyez de nouveaux joueurs locaux et mondiaux apparaître et soudainement gagner des parts de marché. Pour eux, tout semble plus facile. Ils sont agiles, coordonnés et efficaces. Vous comprenez alors qu'un retour à la planche à dessin est inévitable. Plusieurs gestionnaires se retrouvent dans cette situation. Les dirigeants d'aujourd'hui doivent être l'architecte de leur organisation pour en assurer la pérennité.


Dans cette période de chamboulements, nous devons imaginer l'entreprise de demain, concevoir les meilleurs modes d'opération, nous servir des processus numérisés, tirer profit de l'information de gestion instantanée et instaurer une organisation agile pour évoluer sainement et assurer la viabilité financière de l'entreprise. Mettre en place ces changements et incarner le rôle d'architecte est loin d'être une tâche improvisée.


Quand les lumières s'allument, c'est le temps de passer à l'action. Au premier plan, le chef de la direction a la tâche de scénariser la façon dont son organisation doit être structurée et dirigée. Mais attention ! Ce n'est pas le travail d'une seule personne. Il doit savoir s'entourer des meilleurs talents dans divers champs d'activités pour y parvenir. Si la transformation numérique engendre parfois une diminution du nombre d'employés, elle génère aussi l'arrivée de nouveaux rôles, dont ceux qui sont mandatés pour réimaginer le futur.


À titre de chef architecte, il est essentiel que le chef de la direction ait une pensée systémique. Dans un monde numérique, les frontières entre les fonctions et les systèmes disparaissent. Tout est interconnecté, rapide et efficient. À un moment où la technologie est omniprésente, être au service des employés n'a jamais été aussi important pour le rendement d'une organisation. Il faut non seulement être un bon stratège à 50 000 mètres d'altitude, mais également comprendre la réalité quotidienne de ses équipes et de ses clients sur le terrain, tout en se détachant de ses paradigmes.


Au Canada, 88 % des dirigeants considèrent que la technologie et l'innovation ont une incidence majeure sur l'avenir de leur entreprise.


La première étape à franchir est de créer une vision claire et de la communiquer. À partir de cette vision, la direction générale doit mobiliser un groupe multidisciplinaire de ressources soutenu par des spécialistes en transformation numérique, en design organisationnel, en gestion du changement, en technologies émergentes et en intégration d'affaires. Le choix de ces personnes est crucial. Elles deviendront votre coalition de départ pour enclencher le virage définitif de votre transformation. Tous ont la responsabilité d'incarner cette vision, d'aider à la définir et de l'exécuter.


Dans le deuxième acte, il faut pouvoir imbriquer la notion d'organisation agile, sans doute l'élément le plus important, car la rapidité à laquelle les entreprises se transforment est un élément de succès. Dans ce contexte, vos équipes ont à redessiner sans cesse comment l'entreprise doit évoluer en matière de structure organisationnelle, de systèmes, de processus et de talents. Ces cycles d'évolution doivent se faire rapidement, en cherchant à simplifier constamment les modes de fonctionnement, tout en maintenant une clarté de vision et en permettant une sophistication constante et une précision chirurgicale des gestes posés par l'entreprise au quotidien.


Les gestionnaires et les employés de votre organisation doivent prendre part à la mise en scène des changements. Ensemble, ils peuvent surmonter les obstacles et ainsi assurer une saine communication, qui traverse les strates hiérarchiques, pour que tous se comprennent mieux dans la concrétisation de la transformation. Les échos du terrain sont puissants. Ils peuvent propulser les équipes dans un grand projet commun qu'est la transformation d'entreprise. Soyez l'architecte de cette transformation et devancez le progrès !


Sébastien Doyon, associé et leader, Services-conseils au Québec, PwC Canada

À suivre dans cette section


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

eCommerce

Mardi 30 janvier


image

Financement PME

Mercredi 31 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

Les avocats forcés à innover

Édition du 13 Janvier 2018 | Simon Lord

Avocats-robots, pression sur la tarification, la concurrence est vive et les cabinets doivent donc réagir rapidement.

La réputation des avocats s'améliore... peut-être

Édition du 13 Janvier 2018 | Simon Lord

«Quelle est la seule chose que les avocats n'ont pas volée ? Leur réputation !» Les avocats sont la cible de ...

À la une

La blockchain au profit de l'humanité

17/01/2018 | François Remy

BLOGUE. Non, ce n’est pas le sermon du nouveau messie de la tech mais le critère d'un financement pour start-up.

Attachez vos ceintures, les cryptos nous emmènent vers le futur

15/01/2018 | François Remy

BLOGUE. Il serait bon d’embarquer dans l’industrie des cryptos tout comme il l’était avec l’auto… en 1920.

Apple va investir 350 milliards US aux États-Unis

17/01/2018 | LesAffaires.com et AFP

Le géant annonce aussi une facture fiscale salée de 38G$US après la nouvelle réforme et un bonus de 2500$US par employé.