Clavardage : comment le tourisme peut changer le visage de Montréal ?

Publié le 10/12/2009 à 13:30

Clavardage : comment le tourisme peut changer le visage de Montréal ?

Publié le 10/12/2009 à 13:30

Par lesaffaires.com

Montréal peut-elle être plus attrayante pour les touristes. Photo : Benjamin

Notre clavardage sur le thème du tourisme comme moteur de développement urbain est maintenant terminé.


Visionnez cet après-midi notre entrevue avec Paul Arsenault, directeur du réseau de veille en tourisme de l’UQAM.


Au menu, ce que font les grandes villes du monde pour attirer les touristes et les grands projets dont Montréal et Québec peuvent s’inspirer.


Merci de votre participation!


 


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

E-Commerce

Mardi 30 janvier

Sur le même sujet

Le pouvoir des multinationales pour sauver la biodiversité

Mis à jour le 07/09/2010

BLOGUE. Jason Clay, vice-président du World Wildlife Foundation (WWF), est en mission depuis des ...

Concevoir les meilleures planches de surf au monde

Mis à jour le 30/08/2010

BLOGUE. Des étudiants de l’Université de la Californie à San Diego ont troqué leur ...

À la une

«C'est une des choses qui tuent les studios de jeux vidéo»

25/09/2017 | Denis Lalonde

Voici la réalité des studios indépendants, ou indies, dans le jargon de l'industrie...

Sans le savoir, ce PDG québécois vient de se lancer un ultimatum

Édition du 16 Septembre 2017 | Yannick Clérouin

CHRONIQUE. J'ai une suggestion pour le patron de ProMetic, qui juge son entreprise sous-évaluée...

Le Québec, terreau fertile pour un leader populiste?

25/09/2017 | Olivier Schmouker

Aujourd'hui, 2 Québécois sur 3 se disent prêts à voter pour un leader populiste, selon un sondage Crop-Cogeco.