10 choses à savoir lundi

Publié le 23/10/2017 à 09:18

10 choses à savoir lundi

Publié le 23/10/2017 à 09:18

Par Yannick Clérouin et François Remy

Le plus grand immeuble du Canada, une Apple Watch gratuite à certaines conditions et l'employeur québécois dans le top mondial... ainsi que 7 autres nouvelles qui valent le détour en ce lundi 23 octobre.


1. «The One», le plus grand immeuble du Canada, sort de terre. L’une des principales agences d’architecture britanniques, Foster + Partners, a entamé la construction de ce qui sera le point culminant de l’immobilier résidentiel canadien. Dans le quartier des affaires de Toronto, la structure finale s’élèvera à 306 mètres. Soit la deuxième plus haute construite par l’homme si l’on considère la Tour CN, la tour de communication et d’observation devenu l'emblème de la ville et atteignant 555 mètres. La nouvelle construction comptera 85 étages et sera constituée, avec l’aide du bureau ontarien Core Architects, d’éléments multidirectionnels, le tout recouvert d’une couleur «bronze champagne», détaille le magazine DeZeen. Le bâtiment disposera de 560 appartements, dont des penthouses avec une vue plongeante sur le lac Ontario. Les étages inférieurs seront occupés par des magasins, des restaurants et autres cafés.



2. Il n’y a pas qu’au Québec où les scandales de nature sexuelle éclaboussent de grandes organisations. Le géant des fonds communs américain Fidelity a remercié le gestionnaire de portefeuille et employé de longue date, C. Robert Chow, parce qu’il aurait commis des gestes inappropriés envers des collègues, selon des sources citées par le Wall Street Journal. L’entreprise de Boston, bien présente au Québec, a embauché une firme externe afin d’analyser le comportement des employés, incluant sa division de sélection de titres. Le président de cette division a convoqué une réunion d’urgence la semaine dernière afin d’insister sur le fait qu’il y aurait «tolérance zéro» envers les comportements déplacés, dont les inconduites sexuelles. Fidelity a aussi montré la porte à un autre gestionnaire vedette, Gavin Baker, le mois dernier, à la suite d’allégations de harcèlement. M. Baker était considéré comme un gestionnaire-vedette, avec un rendement annuel de 21,3% au cours des cinq dernières années. Fidelity est un des plus grands gestionnaires d’actifs du monde, avec plus de 2,13 trillions de dollars américains de fonds sous administration.


3. Vous ne diriez sûrement pas non à une Apple Watch dernier cri gratuite. Mais si on vous apprend qu’elle est offerte par votre assureur–qui peut ainsi suivre pas à pas vos habitudes de vie–, changeriez-vous d’avis? John Hancock, la division américaine de la Financière Manuvie(MFC, 26,02$), s’est alliée à Apple pour offrir à ses 10 millions d’assurés membres de son programme d’assurance vie Vitalité, qui récompense les saines habitudes de vie, une Watch à 25$US. Les montres Série 3 d’Apple coûtent jusqu’à 299$US. Les assurés peuvent-même garder le gadget gratuitement s’ils atteignent les objectifs d’entraînement fixés pendant deux ans, raconte CNBC. L’assureur avait lancé il y a quelques années un projet-pilote auprès d’un nombre limité de participants, soit ceux qui souscrivaient une police d’assurance vie de 2M$ ou plus. Mais après avoir enregistré une croissance de 20% de l’activité grâce à ce programme, John Hancock a élargi son offre à tous ses clients. Près de la moitié des assurés qui ont reçu une Apple Watch ont atteint leurs objectifs mensuels d’exercice et ainsi obtenu la montre gratuitement, a indiqué un représentant de Manuvie à CNBC. Apple tente de convaincre d’autres assureurs de mettre en place des programmes similaires. Le créneau santé est un débouché prometteur pour le géant au logo à la pomme. Mais revenons à Manuvie. Même si des mécanismes sont mis en place pour assurer la protection des données personnelles, seriez-vous prêt à porter un mouchard comme certains le font avec leur automobile pour réduire leur police?



4. On pourra «créditer» Justin Trudeau d’être le premier ministre à avoir le plus gonflé la dette per capita des Canadiens en 120 ans à la fin de son terme, en 2019. Selon une étude réalisée par l’Institut Fraser, M. Trudeau est en voie de devenir le premier ministre canadien n’ayant pas à composer avec une récession ou une guerre qui a le plus fait bondir la dette par habitant au cours de son règne, soit de 5%. L’étude analyse les fardeaux de la dette laissés par chacun des premiers ministres du pays depuis les débuts de la Confédération en 1870. Elle tient compte de l’inflation et de la croissance de la population. Jean Chrétien, un autre premier ministre libéral qui a profité de conditions similaires à M. Trudeau–pas de récession ni de guerre– a réduit la dette personnelle des citoyens du pays de 13%. Pour sa part, Paul Martin a diminué le fardeau des Canadiens de 8% durant son règne à Ottawa. Enfin, Lester B. Pearson a coupé la dette de 6%. Bien que les conditions économiques mondiales sont favorables, il est important de rappeler qu’une récession pourrait survenir d’ici quelques années, comme l’explique le financier François Bourdon dans cette entrevue et que le gouvernement fédéral place le pays en situation plus vulnérable en augmentant le fardeau des canadiens.

5. Une Québécoise parmi les meilleurs employeurs du monde en 2017. Vous vous direz peut-être qu'il ne faut pas en faire tout un fromage de retrouver une seule entreprise de la province dans le prestigieux classement établi par le magazine Forbes. Sauf qu'il s'agit ici du spécialiste des produits laitiers Saputo (Tor., SAP). La société montréalaise se classe 367è sur 500 dans ce palmarès emmené par Microsoft (2è) et la maison-mère de Google, Alphabet (1). Quatre autres entreprises canadiennes ont été épinglé pour leur gestion des travailleurs : Suncor Energy (100è) et Cenovus Energy (370è), deux pétrolières de Calgary ; Magna International (387è), spécialiste de l’équipement automobile de la banlieue nord de Toronto et, enfin, Shaw Communications (487è), entreprise de télécommunications de Calgary.



6. Dans la jungle des affaires, chacun essaie de laisser sa marque. Et celle d’Animoji pause apparemment problème. L’entreprise japonaise Emonster accuse en effet Apple d’avoir «consciemment pris la décision de voler le nom» de son application de messages textuels animés. La preuve, Animoji® est disponible sur l’App Store depuis 2014. Emonster a dès lors attaqué le géant américain en justice la semaine dernière, rapporte le site The Verge. Le développeur de l’application japonaise assure que le nom de domaine lui appartient d’ailleurs depuis 2015, après être passé devant le Bureau américain des brevets et des marques (USPTO). En plus, Apple aurait proposé de racheter la marque, offre que le concepteur aurait déclinée. En contrepartie, la firme de Cupertino a répliqué en demandant l’annulation de la marque d’Emonster, plaidant notamment le vice de forme ou la démocratisation du terme emoji. Verdict à suivre.



7. Wall Street poursuit sur sa «semaine parfaite», et de 15 pour Tokyo, Bombardier sans le CSeries... Tout ce qu'il faut savoir sur la séance boursière de ce lundi est à lire dans notre rubrique matinale de Ce qui bouge sur les marchés. Après avoir connu une semaine parfaite, le S&P 500 ayant clôturé à un nouveau record tous les jours, une première en près de 20 ans, la Bourse américaine devrait poursuivre sur sa lancée lundi. Du côté de la Bourse de Toronto, l’analyste de Scotia avertit que les activités de Bombardier autres que la CSeries sont risquées. Il a en conséquence dressé une liste de scénarios baissiers.


8. Plus de 1000$ de revenus passifs chaque mois, ça vous dit ? Gestionnaire de produits technos et blogueur à Vancouver, Bob Lai (35 ans) livre son astuce pour empocher mensuellement et «presque sans effort» 1200$ : les actions à gros dividendes. Gains qu’il réinvestit totalement. «Cela me permet d’acheter plus d’actions sans avoir à débourser», assure-t-il au site Grow. La stratégie de Bob requiert toutefois un effort initial qui peut paraître intimidant, à savoir comparer les ratios cours/bénéfices, l’historique de la croissance des dividendes et éplucher les annonces des entreprises. Cela dit, reconnaît-il, investir seulement dans les titres à dividendes peut s’avérer risqué. Bob Lai place alors une partie de son argent dans des FNB pour équilibrer son portefeuille. Dans les 10 prochaines années, il compte ainsi atteindre l’indépendance financière…


9. La bataille du contenu original s’intensifie, Amazon dévoilant son arme secrète: Jean-Claude Van Damme. La légende belge du cinéma d’action tient le rôle principal de la nouvelle série exclusive du service vidéo Prime du géant du commerce en ligne. JCVD, qui vient de souffler ses 57 bougies, incarne son propre rôle. À la différenc près qu'il doit sortir de sa retraite hollywoodienne pour jouer à l'agent secret. Autodérision garantie. Amazon investit massivement dans la production originale tout autour de la planète, à l’instar de Netflix, qui prévoit plus de 7 milliards de dépenses en création exclusive. «Le divertissement sur internet est une opportunité qui ne se présente qu'une fois en une génération», écrivait dernièrement le PDG de Netflix.



10. Imaginez tomber sur ceci en vous rendant au bureau ce matin: la gang des trottinettes. Qui n’a jamais esquissé un rictus croisant un jeune sur la route avec son petit deux roues. À Brisbane par contre, les automobilistes ont perdu le sourire ce dimanche face à un «chaos organisé», le bien nommé «Street Jam». Il s'agit d'une déferlante d'ados à trottinettes qui se déplacent dangereusement à contre sens et se faufilent entre les voitures, au grand dam de la police local qui a dû intervenir, parfois de façon musclée. De jeunes vedettes d'Instagram et de YouTube avaient initié cette quatrième édition. Aucune poursuite judiciaire n'aurait toutefois été lancée.



Sources: DeZeen, CNBC, Institut Fraser, The Wall Street Journal, Forbes, Grow, The Verge, 9News...


Vous aimez les 10 choses? Suivez-nous sur Twitter pour en avoir plus:




NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.


image

Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

eCommerce

Mardi 30 janvier


image

Financement PME

Mercredi 31 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril

À la une

La Chine veut détrôner le dollar américain avec le pétroyuan

ANALYSE. Le projet de la Chine a le potentiel de créer un mouvement de plaques tectoniques financier dans le monde.

Theratechnologies, le point de bascule en 2018

En dépit d’un délai de trois mois dans l’approbation de son médicament, le décollage des ventes est pour 2018.

Traquer les anomalies de marché

BLOGUE INVITÉ. C'est le travail d'un investisseur à long terme de les trouver.