Y a-t-il de la place pour Car2Go à Montréal?

Publié le 26/02/2013 à 15:51, mis à jour le 11/10/2013 à 21:00

Y a-t-il de la place pour Car2Go à Montréal?

Publié le 26/02/2013 à 15:51, mis à jour le 11/10/2013 à 21:00

Par Stéphane Rolland

Photo:Bloomberg

PRIMEUR. Le marché montréalais n’est pas trop congestionné pour les véhicules libre-service de Car2Go, assure l’entreprise allemande qui fait des démarches auprès de la ville pour obtenir des places de stationnement. Tous ne partagent pas cet avis.


« Nous savons que vous avez un service d’autopartage traditionnel [Communauto], que vous avez le BIXI et de vibrantes sociétés de transport en commun, répond Katie Stafford, responsable des communications de Car2Go. Nous croyons que notre offre est complémentaire et qu’elle s’intègre bien aux autres services. »


Car2Go fait du lobbying auprès de la Ville de Montréal pour obtenir des permis de stationnement, révélait LesAffaires.com jeudi dernier. Car2Go est une filiale du constructeur automobile allemand Daimler, qui possède les marques Mercedes-Benz et Smart. Elle est présente dans une vingtaine de villes européennes et nord-américaines, notamment Vancouver, Calgary et Toronto.


PLUS: Un concurrent de Communauto veut se stationner à Montréal


Le « libre-service » de Car2Go diffère un peu de celui d’« autopartage » de Communauto. Le concept de l’entreprise allemande ressemble à celui du BIXI. L’utilisateur peut emprunter les automobiles sans réservation et sans obligation de les rapporter au même endroit


En entrevue téléphonique depuis ses bureaux d’Austin au Texas, Mme Stafford précise que le projet de s’implanter à Montréal est à ses débuts. Elle n’a pas voulu s’avancer sur le moment où il serait lancé.


« En moyenne, Car2Go emploie une dizaine de personnes par ville, explique-t-elle. Son parc automobile peut être formé d’entre 200 et 1000 véhicules. »


Suffisamment de place?

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Erudite Science, une start-up co-fondée par un décrocheur, lancera son tuteur virtuel cet été

26/03/2015 | Julien Brault

BLOGUE. La start-up montréalaise de cinq employés vient d’obtenir une bourse de 394 756$ du Fonds des médias du Canada.

Holt Renfrew: que deviendra l'édifice de la rue Sherbrooke?

Édition du 28 Mars 2015 | Martin Jolicoeur

Le mystère persiste quant au sort que réservera Holt Renfrew à l'édifice patrimonial de la rue Sherbrooke Ouest ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Bombardier: il n'y aura pas vente de feu

11:59

Son nouveau PDG, Alain Bellemare, assure qu'il n'a pas l'intention de procéder à une vente sous pression.

L'industrie québécoise des TIC se porte bien, mais fait face à certains défis

L’industrie québécoise des TIC se porte bien, mais doit relever certains défis pour poursuivre sa croissance.

À surveiller: Coca-Cola, lululemon et AGF

Que faire avec les titres de Coca-Cola, lululemon et AGF? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles ...