Québec cherche des idées pour développer le transport intelligent

Publié le 01/08/2018 à 17:05

Québec cherche des idées pour développer le transport intelligent

Publié le 01/08/2018 à 17:05

Par La Presse Canadienne

[Photo: 123rf.com]

La vice-première ministre et ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Dominique Anglade, a dévoilé des investissements totaux de 23 millions $, mercredi à Montréal, afin de soutenir trois grands chantiers dont l’objectif commun est d’améliorer le transport intelligent et la mobilité durable.


D’abord, Québec lance un appel de projets en intelligence en transport terrestre. Une enveloppe de 16 millions $ est réservée afin de financer les meilleures initiatives, a annoncé la ministre qui se trouvait dans sa circonscription de Saint-Henri — Sainte-Anne.


Dès maintenant et jusqu’au 21 septembre, les entreprises québécoises et particulièrement les PME sont invitées à soumettre leurs idées par l’entremise d’une plateforme web.


Les projets recherchés doivent être liés à quatre créneaux précis, soit les véhicules intelligents ou connectés ; les composantes de véhicules intelligents ou connectés ; les solutions de connectivité pour le réseau de transport ; les solutions logicielles pour améliorer la mobilité.


En plus de l’appel d’offres, Dominique Anglade a confirmé une contribution de 6,5 millions $ au programme Podium transport créé par l’organisme STIQ. Il s’agit d’une association d’entreprises manufacturières québécoises dont la mission est d’« améliorer la compétitivité des chaînes d’approvisionnement ».


Le président-directeur général de l’association, Richard Blanchet, a précisé que Podium transport va soutenir des projets d’amélioration ciblés au cours des cinq prochaines années. Il vise un total de 140 projets dans 65 entreprises.


Troisième volet des investissements du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, une somme de 1,2 million $ est octroyée à l’organisme à but non lucratif Jalon, créé par la Ville de Montréal, dont la mission est de déployer des solutions en mobilité durable et intelligente.


« Ce sont des crédits qui étaient prévus au budget 2018-2019 et aujourd’hui on décline trois initiatives spécifiques pour la mobilité durable », a souligné Dominique Anglade. Ces initiatives s’inscrivent dans le Plan d’action pour l’industrie du transport terrestre et de la mobilité durable 2018-2023.


Mme Anglade ajoute que ces sommes ont pour but de « propulser encore plus loin » le transport terrestre, un secteur d’activité économique qui touche 620 entreprises et qui génère 10 milliards $ par année.


« Il y a les camions, les autos, les autobus. On peut penser à la connectivité entre les différentes plateformes, aux liens entre les infrastructures routières et les autos, c’est quand même assez large », énumère-t-elle au sujet des initiatives soutenues.


 


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

L'Arabie saoudite investit à nouveau dans les voitures électriques

17/09/2018 | AFP

C'est le constructeur automobile américain Lucid Motors qui a reçu cette enveloppe d'un milliard de dollars.

Le Québec en bref

Édition du 15 Septembre 2018 | Marie-Pier Frappier

L'entreprise manufacturière Soprema a procédé à l'inauguration, à Sherbrooke, de sa première usine de fabrication ...

À la une

Entrepreneurs, osez vous surpasser!

BLOGUE INVITÉ. Du haut de ses 90 ans, Philippe de Gaspé Beaubien II peut encore captiver les audiences.

Universitas en rappel

BLOGUE. Pourquoi pas une dernière chanson sur les REEE et Universitas. Musique!

Loi PACTE: la France questionne l'utilité sociale des entreprises

BLOGUE. La France étudie le statut d'entreprise à mission sociale. Montréal tient un sommet du leadership conscient.