Alexandre Taillefer prédit la disparition d'Uber du marché montréalais d'ici cinq ans

Publié le 18/11/2015 à 16:12

Alexandre Taillefer prédit la disparition d'Uber du marché montréalais d'ici cinq ans

Publié le 18/11/2015 à 16:12

Par Denis Lalonde








Alexandre Taillefer a de grandes ambitions pour son nouveau bébé, Téo taxi, qui amorcera sa période de rodage à Montréal le 26 novembre.


Téo taxi, dont la flotte est uniquemenent composée de voitures électriques, est à la recherche de 500 citoyens montréalais qui souhaiteraient participer à la période de rodage, alors que la mise en service officielle devrait survenir d'ici trois mois.


«Avec l’arrivée de Téo, nous entendons démontrer la rentabilité économique, sociale et écologique de ce projet vert d’envergure qui respecte le cadre réglementaire», affirme l'ancien dragon Alexandre Taillefer, entrepreneur, investisseur et associé principal de XPND Capital. XPND est derrière la société Texalco, qui possède Téo taxi, où Téo signifie «Transport économique optimisé».


La flotte est pour le moment composée de 25 Nissan Leaf, de 25 Kia Soul et de deux Tesla. Toutefois, dès juin 2017, M. Taillefer veut ajouter 100 véhicules électriques par mois à sa flotte jusqu'à ce que la société atteigne le chiffre de 2 000 voitures. Un service de taxis de luxe, composé exclusivement de Tesla, verra aussi le jour dans quelques mois.


Les taxis, peinturés en blanc et vert, offriront à la disposition des passagers une tablette numérique, une connexion Wi-Fi, des chargeurs pour les téléphones portables et une borne de paiement par carte de crédit ou de débit.


Uber condamnée à disparaître du marché montréalais?


M. Taillefer affirme que les chauffeurs de Téo taxi seront rémunérés 15$ l’heure, comparativement à 8$ l’heure en ce moment. Il soutient qu’il sera en mesure d’offrir de meilleures conditions de travail aux membres de l’équipe notamment grâce à l’économie des coûts de carburant.


L’entrepreneur soutient que l’application Uber, qui permet à n’importe quel automobiliste de se transformer en chauffeur de taxi, a été un «mal nécessaire», pour l’industrie montréalaise, la forçant à se moderniser. M. Taillefer y est ensuite allé d’une prédiction un peu audacieuse, à l’effet que Téo taxi allait éjecter Uber du marché montréalais «d’ici cinq ans».


Si le modèle Téo taxi fonctionne à Montréal, Alexandre Taillefer souhaite exporter le modèle dans d’autres marchés.


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

La guerre en Asie est-elle inévitable?

ANALYSE - Les similitudes entre l'Europe en 1914 et l'Asie de l'Est en 2018 sont troublantes. Voici pourquoi.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

16/11/2018 | Martin Jolicoeur

Quelle entreprise a vu la valeur de son action dégringoler de 36,98% en cinq jours?