Transat prépare le regroupement de ses entités françaises

Publié le 08/11/2012 à 15:49, mis à jour le 08/11/2012 à 16:05

Transat prépare le regroupement de ses entités françaises

Publié le 08/11/2012 à 15:49, mis à jour le 08/11/2012 à 16:05

Par Martin Jolicoeur

Jean-Mac Eustache, président et chef de la direction de Transat AT. (Photo: Bloomberg)

Dans un nouvel effort de réduction des coûts, Transat AT s’apprête à regrouper ses différentes entités du territoire français, a appris LesAffaires.com.


La direction de Transat France a en effet prévu rencontrer ses employés la semaine prochaine pour lui faire part d’une nouvelle stratégie de réduction des dépenses, laquelle impliquerait une importante mise en commun de services. Cette réunion doit avoir lieu précisément le 15 novembre, à Paris.


La porte-parole de Transat AT, Debbie Cabana, confirme à Montréal que Transat France étudie effectivement différents scénarios administratifs, qui vont de la simple «fusion juridique de ses entités» à la «mutualisation de ses équipes au sein du groupe».


«L’idée, précise Mme Cabana, est de mettre en commun les différents services afin d’éliminer au maximum les chevauchements. L’objectif premier n’est pas tant de couper dans le personnel que de mieux travailler.»


Dans l’Hexagone, Transat regroupe les sociétés Vacances Transat, Look Voyages, Amplitravel et Euro Charter. Ensemble, ces entités engagent près de 900 personnes sur plus de 5 000 dans le monde. Au Québec seulement, Transat compte quelque 3 500 employés.


Mais comme beaucoup d’acteurs de l’industrie, Transat connaît actuellement des difficultés. Depuis 2008, les répits sont rares pour le voyagiste, fondée par Jean-Marc Eustache, il y a 25 ans.


À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Alliance stratégique des hôtels et stations de ski de Québec et Charlevoix

14/10/2014 | Valérie Lesage

Les régions de Québec et Charlevoix unissent leurs atouts pour frapper plus fort dans la saison ...

Montréal a connu une bonne saison touristique cet été

Montréal a connu une excellente saison touristique estivale, soutient Tourisme Montréal.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.