La mort de Steve Jobs attriste les fans québécois

Publié le 05/10/2011 à 22:52, mis à jour le 06/10/2011 à 06:54

La mort de Steve Jobs attriste les fans québécois

Publié le 05/10/2011 à 22:52, mis à jour le 06/10/2011 à 06:54

Par Stéphane Rolland

Photo : Bloomberg

L’intérêt voué à Apple est parfois comparé à une religion, et son ancien pdg Steve Jobs à une « rock-star ». La pomme avait ses fidèles au Québec, et la mort du populaire dirigeant attriste de nombreux admirateurs dans la belle province.


Il y avait un bassin d’admirateurs de l’œuvre de M. Jobs au Québec, témoigne Kim Auclair, fondatrice de MacQuébec, un site de nouvelles québécois sur les produits d’Apple. Son site a reçu plus de 627 000 visites en 2010. Près de 60 collaborateurs n’hésitent pas à donner de leur temps bénévolement à ce projet.


PLUS : Steve Jobs est mort


Le travail de M. Jobs était une source d’inspiration pour plusieurs, commente-t-elle. « Certains de nos collaborateurs qui ont 14 ans utilisent des produits Apple depuis qu'ils ont 8 ans. »


Selon Mme Auclair, M. Jobs était d’abord et avant tout un innovateur. « Il n’a pas arrêté de créer de nouveaux produits, rappelle celle qui est aussi présidente de Niviti, une entreprise spécialisée dans la création de communauté web. Ils réussissaient à créer une anticipation pour ses produits. »


Alexis Cornellier a fait de son intérêt pour Apple un métier. Travailleur autonome, il est consultant, formateur et technicien pour les produits de la société américaine. Selon lui, le charisme de Steve Jobs fait partie de ses grandes qualités. « L’une des forces de Steve Jobs est d’avoir réussi à donner une âme à ses produits, qui appartiennent au monde des machines, constate M. Cornellier qui anime aussi les podcasts de MacQuébec. Il y avait une recherche artistique dans la conception de produits d’Apple.»


Au-delà du culte de la personnalité, M. Cornellier croit qu’Apple continuera à briller, même sans la contribution du défunt pdg. « Ceux qui prétendent qu’Apple ne survivra pas à Steve Jobs ne connaissent pas Apple, déplore-t-il. Une des autres forces de Steve Jobs est d’avoir su s’entourer de personnes très compétentes et d’avoir planifié à long terme. Son remplaçant Tim Cook est un génie du marketing. »


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

À la une

Et si Trump était réélu en 2020?

ANALYSE - On sous-estime les appuis du président et on surestime la capacité des démocrates de rebondir.

New York et Toronto terminent en ordre dispersé

22/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et le reste du monde continuent d'inquiéter les marchés.

Risque élevé de guerre commerciale à l'échelle mondiale, estime Leitao

Le risque d'une guerre commerciale globale est élevé, selon le ministre des Finances Carlos Leitao, qui ...