Google fait l'objet d'un communiqué bidon sur une acquisition

Publié le 26/11/2012 à 15:27, mis à jour le 18/10/2013 à 13:46

Google fait l'objet d'un communiqué bidon sur une acquisition

Publié le 26/11/2012 à 15:27, mis à jour le 18/10/2013 à 13:46

Par AFP

Le géant de l'internet Google s'est retrouvé lundi ciblé par un faux communiqué qui annonçait son acquisition, pour 400 millions de dollars, d'un fournisseur d'accès à internet sans fil, ICOA.


Le communiqué, publié sur le site PRWeb et émanant soit-disant d'ICOA, « était une intox, nous enquêtons sur son origine », a indiqué à l'AFP le PDG de cette société, George Strouthopoulos, assurant que son entreprise n'avait « jamais eu aucune discussion avec de quelconques acquéreurs potentiels ».


« ICOA va soumettre cela aux autorités compétentes », a-t-il ajouté.


Google n'a pas réagi officiellement, mais une source proche du groupe a également indiqué qu'il n'avait pas acquis la société ICOA.


Le gendarme boursier américain, la SEC, n'a pas voulu faire de commentaire.


L'affaire n'a pas eu beaucoup d'influence sur l'action Google, qui perdait 0,92% à 661,96 dollars vers 19H40 GMT après avoir évolué auparavant dans une fourchette de -0,1% à -1,3%. Le titre ICOA s'échange uniquement sur le marché de gré à gré.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut Ă©viter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face Ă  leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-SĂ©lect.