Où sont les futurs espoirs miniers au Québec?


Édition du 22 Avril 2017

Depuis un siècle, le Québec a vu naître plusieurs pôles miniers tels que ceux de Rouyn-Noranda et de Val-d'Or. Où pourraient être les prochains ? Des spécialistes de l'industrie en ont ciblé au moins cinq, dont le potentiel varie grandement, tout comme les défis économiques et logistiques.


Le Québec a encore un grand potentiel minier pour les décennies à venir, et il compte au moins cinq régions qui pourraient devenir un jour de nouveaux «camps miniers», affirment des spécialistes de l'industrie interviewés par Les Affaires.


Un camp minier est un territoire ou une région où se trouvent plusieurs mines actives. Le Québec en abrite déjà quelques-uns, dont celui de Val-d'Or, où l'on retrouve notamment les mines d'or de Mine Richmont, d'Agnico Eagle et de Yamana Gold.

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Quel est le lien entre la minière IOC, des poissons et le ski de fond?

BLOGUE. La minière IOC va réduire l'impact de ses travaux en déménageant poissons et sentiers de ski de fond.

Une nouvelle minière dans le groupe Osisko

26/06/2017 | François Normand

Métaux Osisko sera dédiée à l’exploration et la production de métaux de base au Québec et au Nouveau-Brunswick.

À la une

Le secteur aérien en marche vers une consolidation

18/08/2017 | AFP

La situation est très volatile en raison de la fragilité de plusieurs transporteurs.

Acheter une maison, quel mauvais investissement!

18/08/2017 | Daniel Germain

BLOGUE. Les jeunes se fourvoient en croyant que l’achat d’une maison représente un bon investissement. Voici pourquoi.

L'inflation annuelle s'accélère à 1,2 pour cent en juillet au Canada

Les signaux confirment la cible de la Banque du Canada.