Nouveau record de production chez Osisko

Publié le 12/11/2012 à 11:37, mis à jour le 12/11/2012 à 11:39

Nouveau record de production chez Osisko

Publié le 12/11/2012 à 11:37, mis à jour le 12/11/2012 à 11:39

Par Martin Jolicoeur

La Corporation Minière Osisko annonce un nouveau record mensuel de production le mois d'octobre à sa mine phare Canadian Malartic.


L'usine a traité un nouveau record de 1,5M de tonnes au cours du mois d'octobre produisant durant ce mois un total de 36 440 onces d'or.


Selon le communiqué de l’entreprise, la capacité du circuit de concassage et de broyage a continué de s'améliorer et de dépasser la capacité pendant le début de novembre.


L'objectif de capacité nominale de 55 000 tonnes par jour à l'usine Canadian Malartic a systématiquement été dépassé durant les quatre premiers jours de novembre, avec l'établissement d'un autre record de production quotidienne de 58 476 tonnes, le 4 novembre.


Peu après 11hres, à la Bourse de Toronto, l'action d'Osisko se transigeait à 9,20$, en baisse de 0,62$ ou de 6,31%. Depuis un an, le titre d'Osisko a perdu 2,48$ ou 20,16%.


 


 

Sur le même sujet

L'offre hostile, un facteur de risques à considérer

Édition du 11 Octobre 2014 | Nathalie Vallerand

Le conseil d'administration doit veiller à l'intérêt supérieur de l'entreprise. Mais lorsqu'une offre publique ...

Le Partenariat Canadian Malartic s'affaire à développer ses projets

Édition du 11 Octobre 2014 | BenoĂ®te Labrosse

Le 16 juin, Agnico Eagle et Yamana Gold s’alliaient pour acquérir les actifs de la Corporation ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le meilleur véhicule pour s'enrichir à long terme

BLOGUE. Ce n’est pas parce que le marché boursier fracasse des records qu’il est nécessairement cher.

Les bienfaits d’un portefeuille nord-américain

BLOGUE. Pour réduire le risque et bonifier le rendement, une solution consiste à bâtir un portefeuille nord-américain.

La correction évitée, comment terminerons-nous l'année?

10:49 | Jean Gagnon

À l’échelle mondiale, la correction boursière a été évitée de peu en octobre. Que nous réserve le reste de l'année?