Nouveau record de production chez Osisko

Publié le 12/11/2012 à 11:37, mis à jour le 12/11/2012 à 11:39

Nouveau record de production chez Osisko

Publié le 12/11/2012 à 11:37, mis à jour le 12/11/2012 à 11:39

Par Martin Jolicoeur

La Corporation Minière Osisko annonce un nouveau record mensuel de production le mois d'octobre à sa mine phare Canadian Malartic.


L'usine a traité un nouveau record de 1,5M de tonnes au cours du mois d'octobre produisant durant ce mois un total de 36 440 onces d'or.


Selon le communiqué de l’entreprise, la capacité du circuit de concassage et de broyage a continué de s'améliorer et de dépasser la capacité pendant le début de novembre.


L'objectif de capacité nominale de 55 000 tonnes par jour à l'usine Canadian Malartic a systématiquement été dépassé durant les quatre premiers jours de novembre, avec l'établissement d'un autre record de production quotidienne de 58 476 tonnes, le 4 novembre.


Peu après 11hres, à la Bourse de Toronto, l'action d'Osisko se transigeait à 9,20$, en baisse de 0,62$ ou de 6,31%. Depuis un an, le titre d'Osisko a perdu 2,48$ ou 20,16%.


 


 

Sur le même sujet

L'investisseur doit-il suivre Osisko dans le fer ?

Édition du 30 Mai 2015 | François Pouliot

BLOGUE. Surprise. La société aurifère Redevances Osisko prend une position dans le fer du Québec. Est-ce que ...

Ă€ surveiller: Power Corp., Cara et Osisko

Que faire avec les titres de Power Corp., Cara et Osisko? Voici quelques recommandations d’analystes.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture

Il y a 14 minutes

Hausses en Europe et à Wall Street, les investisseurs ont la Banque centrale européenne dans la mire.

Économie: l'OCDE dresse un sombre tableau pour la croissance mondiale

06:34 | AFP

«Le premier trimestre 2015 a enregistré la croissance la plus faible depuis la crise», dit l'Organisation.

Reitmans poursuit son redressement, mais encaisse une perte plus élevée que prévu

Il y a 42 minutes | Yannick Clérouin

Le détaillant montréalais affiche une performance contrastée au premier trimestre.