Fusion Xstrata-Glencore: un pas de plus est franchi

Publié le 20/11/2012 à 07:45

Fusion Xstrata-Glencore: un pas de plus est franchi

Publié le 20/11/2012 à 07:45

Par AFP

Photo: Bloomberg

Les actionnaires du géant mondial suisse du négoce des matières premières Glencore International ont approuvé massivement la fusion avec le groupe minier Xstrata, très présent au Québec, lors de leur assemblée générale extraordinaire, qui se tenait mardi matin à Zoug, près de Zurich.


Le projet a été approuvé par 99,42% des voix, a constaté une journaliste de l'AFP. S'il obtient également le feu vert des actionnaires d'Xstrata, la nouvelle entité sera rebaptisée Glencore-Xstrata Plc.


Les actionnaires du groupe Xstrata, eux, se réuniront à 13H15 (12H15 GMT) au Théatre-Casino de Zoug, une petite cité lacustre au coeur de la Suisse, connue pour son régime fiscal favorable aux entreprises.


Si la fusion semble acquise depuis que le fonds souverain du Qatar qui détient 12% des parts d'Xstrata s'est dit satisfait des conditions offertes, le suspens reste intact sur le plan de rémunération des dirigeants qui a scandalisé une partie des actionnaires.


Le projet de fusion prévoit un volet de primes de 144 millions de livres (179 millions d'euros) destinées à retenir les meilleurs cadres de Xstrata.


L'assemblée générale a été un peu chahutée par une poignée de personnes, qui ont manifesté à l'arrivée des actionnaires et investisseurs de Glencore contre les projets du groupe Xstrata sur la mine de cuivre d'Agua Rica, en Argentine.

Sur le même sujet

Un projet de mine de «classe mondiale» au nord de Baie-Comeau

Mason Graphite, de Laval, veut investir 130M$ dans une mine de graphite, un minerai utilisé dans les autos électriques.

Une Québécoise à Koniambo, en Nouvelle-Calédonie

Édition du 19 Juillet 2014 | Suzanne Dansereau

À entendre Chantal Francoeur parler de la Nouvelle-Calédonie, on n'a qu'une envie : prendre le premier vol en ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Moody's maintient la cote de crédit du Québec

16:58

L'agence de notation maintient la cote du Québec, mais estime ambitieuses les cibles de croissance des dépenses.

Obama: nouvelles sanctions contre la Russie mais pas de «guerre froide»

16:42

Le président américain, Barack Obama, a annoncé mardi de nouvelles sanctions économiques ...

Ă€ quand la bulle du S&P 500? Pas avant 2035 points

Ă€ quand la bulle du S&P 500? Pas avant 2035 points