Les applications sur tablettes pour enfants poursuivent leur développement

Publié le 26/11/2012 à 07:46, mis à jour le 18/10/2013 à 13:46

Les applications sur tablettes pour enfants poursuivent leur développement

Publié le 26/11/2012 à 07:46, mis à jour le 18/10/2013 à 13:46

Par AFP

Objets transmédias entre livre, animation et jeu, les applications numériques sur tablettes pour enfants continuent à se développer et à transformer le secteur de l'édition jeunesse, malgré un marché encore timide.


Au Salon du Livre et de la presse jeunesse de Montreuil, qui ouvre ses portes mercredi, dix exposants présenteront cette année leurs créations sur le « pôle numérique », créé en 2011. C'est le double de l'an dernier.


L'éventail de ces applications --principalement présentes sur iPad, la tablette d'Apple, mais aussi pour certaines sur Android, avec un prix de vente moyen autour de 2/3 euros-- est large, de la déclinaison numérique de livres papier à la création pure: histoires enrichies de vidéos ou de jeux, bandes dessinées interactives, livres ludo-éducatifs sur l'art, applications permettant de dessiner, d'enregistrer sa voix ou d'utiliser la tablette comme un plateau de jeu sur lequel on circule avec un pion en papier...


« La création numérique se développe sur le terrain qu'on avait imaginé, c'est-à-dire à partir de la création d'applications multimédias, qui mixent les différents médias que les enfants pratiquent, aussi bien le texte que la photo, la vidéo, le cinéma d'animation », souligne Sylvie Vassalo, directrice du Salon de Montreuil.


À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Snapchat valorisé près de 10G$ US

27/08/2014 | AFP

L'application de messagerie éphémère Snapchat a été valorisée près de ...

Cinq outils gratuits pour augmenter votre productivité cet été

23/07/2014 | Julien Brault

Il semble que tout le monde soit en vacances cette semaine, si bien que ceux qui restent en poste voient leur charge de ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Netflix défie le CRTC

Il y a 56 minutes | La Presse Canadienne

La volonté de Netflix de défier le CRTC remet en question la capacité de l'organisme d'encadrer la vidéo en ligne.

Le procès de faillite de Nortel entend ses derniers plaidoyers

Des avocats des pensionnés britanniques de Nortel affirment que tous les créanciers sont propriétaires des brevets.

La France ordonne à Google de «déréférencer» des contenus

13:33 | AFP

La justice française a ordonné à Google de «déréférencer» des liens vers des propos jugés diffamatoires.